Cavallaro signe ce vendredi... à Santa Fe

Th. R. Publié le - Mis à jour le

Live
Anderlecht

Le protégé de Nicolas Frutos optera pour le club de Santa Fe mais la porte mauve n’est pas fermée

BUENOS AIRES Après avoir rebondi une dernière fois vendredi, le feuilleton Cavallero vient de trouver son épilogue, fût-ce le temps d’un été. Alors que le protégé de Nicolas Frutos avait sous la main un contrat anderlechtois qu’il ne lui restait plus qu’à parafer, le jeune attaquant argentin signera vendredi son premier contrat professionnel en faveur de son club formateur, l’Union Santa Fe.

Pourquoi donc Juan Ignacio Cavallaro a-t-il finalement décidé de faire une croix sur les Mauves après avoir convaincu le staff anderlechtois lors de ses tests avec les espoirs bruxellois en novembre dernier ?

Le stade du Heysel désert dans lequel Cavallaro avait alors joué et la peur d’avoir à se coltiner une année entière avec l’équipe réserve du Sporting ont, semble-t-il, lourdement pesé dans son choix.

Revenu à Santa Fe en trimbalant ses doutes, Cavallaro a depuis lors changé de statut dans son pays. Titulaire à quelques reprises en division 1, le jeune attaquant vient surtout d’être convoqué en équipe nationale des moins de 20 ans durant le mois d’août.

Reste que le Sporting n’a pas encore perdu la main sur ce dossier. Au moment de signer son contrat en compagnie de son conseiller Gérard Witters, Cavallaro trouvera en effet sur les documents une clause permettant au Sporting de l’acheter en priorité et pour un montant déjà défini (La clause actuelle dépasserait le million d’euros). D’ici six mois, le mauve pourrait déjà l’habiller.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner