“Dieumerci est prêt à rester”

Interview > Christophe Franken Publié le - Mis à jour le

Anderlecht

C’est le calme plat autour de l’attaquant congolais : l’agent Fabio Baglio s’explique

ANDERLECHT Tapez Roland Juhasz, Lucas Biglia ou Matias Suarez dans “Google actualités” et vous aurez de nombreuses réponses, plus ou moins anciennes, plus ou moins justes, sur des bruits de transfert. Faites la même chose avec Dieumerci Mbokani et vous n’aurez... rien, si ce n’est l’écho de ses bonnes prestations avec le Congo avant les vacances. Les clubs européens auraient-ils zappé celui qui fut l’un des meilleurs Anderlechtois la saison passée ? Fabio Baglio, son agent, assure le contraire.

C’est le calme plat autour de Dieumerci.

“Pas du tout.”

On n’entend pourtant rien à son sujet.

“C’est vrai, mais ce n’est pas pour ça qu’il ne se passe rien. De l’intérêt, il y en a, mais ce n’est pas assez concret pour en faire la publicité. Certains agents aiment alerter la terre entière au moindre contact, mais ce n’est pas mon cas.”

D’où viennent ces intérêts ?

“D’Allemagne et d’Angleterre principalement. Dieumerci veut trouver un vrai beau défi. Il n’a pas envie de signer dans un club qui lutte pour son maintien. On attend donc la bonne opportunité.”

Ses échecs à Monaco puis à Wolfsburg refroidissent-ils les clubs étrangers ?

“Non. C’est vrai que les dirigeants me demandent toujours ce qu’il s’est passé là-bas. J’explique la situation et ils comprennent que Dieumerci n’était pas vraiment responsable. Il était juste au mauvais endroit au mauvais moment.”

Existe-t-il des chances de le voir rester cette saison encore au Sporting ?

“Bien sûr. Dieumerci est prêt à rester à Anderlecht s’il ne trouve pas quelque chose qui lui plaît vraiment. Il est dans un grand club et a très envie de le qualifier pour la Ligue des Champions. Il suffit d’aller voir un entraînement pour remarquer à quel point il est motivé.”

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner