Gillet: “Depuis janvier, je doutais”

Benoît Delhauteur Publié le - Mis à jour le

Anderlecht

Décisif à la Cristal Arena, Guillaume Gillet a enfin retrouvé ses sensations

“On peut voir l’avenir en rose.”

Guillaume Gillet a retrouvé le sourire depuis vendredi soir. D’abord parce qu’il a retrouvé un Anderlecht convaincant.

“Chez nous, contre Genk, nous avions été beaucoup trop naïfs et on avait voulu se jeter la tête en avant vers le but… Vendredi, c’était un peu l’inverse : on a laissé l’initiative à Racing et nous avons profité de notre premier but pour ensuite prendre le contrôle et très bien garder le ballon… ce qu’on n’avait plus fait depuis longtemps. C’était vraiment une partie de plaisir pour tous les joueurs… Sur le plan physique, nous avons aussi montré que nous étions mieux préparés que notre adversaire. Il faut dire que nous étions plusieurs à avoir moins joué ces derniers temps. Nous étions donc plus frais…”

La fraîcheur de Guillaume Gillet a payé : il a inscrit son treizième but de la saison en Pro League , son troisième seulement en 2012. “Ça faisait un bail ! Mais je n’étais pas obsédé par le but : je voulais juste faire une bonne prestation. Et au final, j’ai inscrit un but, donné un assist et fait voir ma combativité. Je suis très satisfait.”

Pour marquer, l’Anderlechtois a décoché une superbe frappe enroulée du pied gauche. “Ce n’est que le deuxième du gauche cette saison : ce n’est pas le style de but que je mets souvent…”

Ce geste était aussi le signe d’un joueur en confiance. “J’ai vite été lancé et j’ai pu retrouver à Genk ma forme du début de saison, sourit notre interlocuteur. J’ai attendu longtemps et j’ai connu une période très difficile qui a duré pas mal de temps. En fait, je n’avais plus vraiment signé de match-référence depuis janvier. J’ai douté. Mais là, j’ai retrouvé le moral !”



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner