Gugnali: "Biglia a le niveau pour le Real"

Publié le - Mis à jour le

Anderlecht

"Cela pourrait être intéressant pour eux (Biglia et Suarez, ndlr) de relever le défi, voire même les aider"



BRUXELLES Le milieu de terrain international argentin d'Anderlecht Lucas Biglia a-t-il le niveau requis pour évoluer au Real Madrid, champion d'Espagne et pratiquement n°1 mondial, ainsi qu'il en est semble-t-il question?

En visite pour une semaine au RSCA afin de s'entretenir avec lui et avec Matias Suarez, Claudio Gugnali, adjoint du nouveau sélectionneur Alejandro Sabella, en est du moins persuadé. "Oui, il a le niveau", répond t'il clairement sur le sujet. En précisant que l'Espagne et l'Angleterre sont les meilleurs championnats pour les internationaux argentins. "Mais on ne leur impose rien", ajoute-t-il, en opposition à l'ancien sélectionneur Sergio Batista, qui pressait Biglia d'évoluer dans une compétition plus relevée que la Pro League belge.

"Cela pourrait être intéressant pour eux (Biglia et Suarez, ndlr) de relever le défi, voire même les aider", admet-il cependant, "mais il n'y a aucune obligation. Le championnat belge n'est d'ailleurs pas aussi faible qu'on le dit, même si je n'ai pas eu de chance mercredi. Mais je n'ai tiré aucune conclusion de ce mauvais match contre Gand. Dommage toutefois que Matias soit suspendu dimanche. Cela dit le connais depuis longtemps. Quand j'entraînais L'Union de Santa Fe (le club actuel de Nicolas Frutos, ndlr), on avait en effet affronté Belgrano dans les play-offs de D2.

C'est un joueur que l'on peut comparer à Sergio Aguero (Manchester City) d'un point de vue purement technique. Il est en effet habile des deux pieds comme lui, et a le même sens de l'esquive pour désarçonner son opposant. Il fait partie des sélectionnables, tout comme Biglia, qui a déjà une demi-douzaine de capes à son actif. Mais la concurrence est très forte pour tous les deux, et en particulier pour Suarez", conclut l'adjoint d'Alejandro Sabella.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner