Jacobs : “J’ai une offre d’un club belge”

C. F. Publié le - Mis à jour le

Anderlecht

Jacobs reste mystérieux sur son avenir, mais il ne passera pas par la case chômage

BRUXELLES Dans un communiqué mardi, le premier entretien entre la direction et Ariël Jacobs avait été qualifié de constructif. Le coach confirme. “On veut que ça aille le plus rapidement possible” , précise-t-il. “On se reverra bientôt.”

Ces discussions n’empêchent pas les rumeurs de courir, d’autant qu’Herman Van Holsbeeck a annoncé avoir un plan B. “Cela ne m’a pas choqué du tout” , rétorque Ariël Jacobs. “La direction a toujours une solution de rechange dans les tiroirs au cas où un joueur partirait. C’est normal que ce soit le cas aussi pour le coach.”

Un plan B, le Bruxellois en a visiblement un aussi. C’est lui qui l’affirme. “J’ai une offre d’un autre club belge en poche. Cela peut me tenter si c’est un beau défi, mais c’est encore trop tôt pour en parler plus concrètement. Je peux en tout cas certifier que ce n’est pas l’équipe nationale belge, comme cela a été évoqué.”

Ariël Jacobs en profite au passage pour glisser qu’il ne s’agit pas de la première offre qu’il reçoit cette saison. “En septembre, un club étranger me voulait. Il était même prêt à dédommager Anderlecht, mais j’ai refusé car j’étais toujours sous contrat, question de principes.”

Tout cela ne dit cependant pas s’il sera encore sur le banc mauve la saison prochaine. Selon nos informations, la tendance resterait à un départ du Bruxellois. “La perspective de coacher en Ligue des Champions n’entrera pas en ligne de compte. Aucune émotion ne doit d’ailleurs intervenir. Cela doit être réfléchi avec objectivité.”



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner