Mbokani : “Je savais que Patou exploserait”

Interview > Yves Taildeman Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Anderlecht

Dieumerci Mbokani le confirme : Anderlecht a retrouvé la confiance

BRUXELLES Dieumerci Mbokani était un des seuls Anderlechtois à s’adresser longuement à la presse.

Quelle belle victoire, Dieumerci.

“On avait bien parlé en groupe. On avait bien analysé La Gantoise grâce aux vidéos projetées. On était venu ici pour les trois points, et on y a ajouté la manière. La confiance est revenue. Mais il faut dire qu’on a bénéficié de plus d’espace qu’au Standard. C’était plus facile de jouer ici qu’à Sclessin.”

Les buts étaient de grande qualité.

“On avait travaillé cela à l’entraînement. Et on se connaît bien. Je connais Patou depuis Mazembe : je savais que je devais le lancer ainsi sur le 0-1. Et je connais Jova du Standard : je savais qu’il centrerait ainsi sur le 1-4.”

Parlons de ces deux joueurs : êtes-vous surpris par la prestation de Patou face à La Gantoise ?

(Sourire) “Pas du tout ! Je l’avais vu à l’oeuvre à l’entraînement. Je savais qu’il exploserait ici, à Gand. Je suis content pour lui qu’il ait marqué ce but important.”

Et Jova ? Surpris par sa place sur le banc ?

“C’est le choix du coach. Il l’avait déjà compris à l’entraînement. Mais il est très bien monté au jeu.”

Vous avez raté quelques très grosses occasions.

“Dieu ne voulait visiblement pas que j’inscrive un but avant la mi-temps. (Rires) J’étais heureux d’avoir inscrit mon petit but en fin de match. J’en ai douze, maintenant, comme Gillet. mais je veux en marquer plus. Il me reste plusieurs matches pour augmenter mon capital buts.”



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner