Van den Brom a tranché !

Thibaut Roland Publié le - Mis à jour le

Anderlecht

Avec sa sélection pour le stage, les choses se clarifient

ANDERLECHT “Ceux que je n’ai pas convoqués ne sont pas exclus à titre définitif. Je serais idiot si je choisissais de m’en priver.”

La diplomatie empêchait sans doute van den Brom de tenir des propos plus tranchés, mais sa sélection pour le stage autrichien tombée dimanche après un dernier galop à Virton ne laisse plus planer l’ombre d’un doute.

Oui, vdB misera sur les jeunes du cru (Verboom, Godeau, Tarfi, Bruno). Oui, vdB offrira une feuille blanche aux joueurs autrefois placés sur une liste noire (Marecek, Reynaldo, Iakovenko). Oui, certains Mauves doivent aussi s’inquiéter. Passage en revue.



Les trois mousquetaires

Sélectionnés pour l’Autriche, Iakovenko, Marecek et Reynaldo ont retrouvé leur coup d’épée. Et si l’on pourrait sans peine ajouter à la liste des trois mousquetaires le nom de Tom De Sutter (“je suis frappé par son envie et son enthousiasme”, disait encore John van den Brom à son sujet), Iakovenko, Marecek et Reynaldo avaient clairement été priés par Ariël Jacobs d’aller voir si l’herbe n’était pas plus verte sur d’autres terrains de jeu.

Malgré leur sélection pour le stage autrichien, personne ne sait encore le statut que vdB compte désormais leur accorder. D’après les indices laissés par l’entraîneur anderlechtois, Lukas Marecek ne devrait pas quitter son rôle de substitut de Lucas Biglia.

Au vu du transfert ouvertement demandé par l’Argentin (“je le sais, mais j’admire la façon dont il continue à s’entraîner comme un pro”, lâchait encore van den Brom), le Tchèque pourrait être appelé en dépanneur, y compris pour les importantissimes tours préliminaires de la Ligue des Champions. Iakovenko reste dans le brouillard tandis que Reynaldo pourrait, parmi les trois mousquetaires, réellement postuler pour une place de titulaire.

Le club des cinq

Depuis deux semaines, leur entourage semblait hésiter à l’idée de débroussailler d’autres pistes et de leur chercher un autre club, le temps souvent d’un simple prêt. Mais les jeunes Massimo Bruno, Mehdi Tarfi, Jonathan Vervoort, Bryan Verboom et Bruno Godeau ont désormais passé le portail d’entrée du noyau A.

Convoqué pour le stage autrichien, le club des cinq se voit offrir une opportunité unique de convaincre vdB de les garder en équipe première pour le restant de l’année. Dans le lot des jeunes mauves, deux joueurs ont parfois épaté la galerie lors des entraînements et des matchs amicaux. Guidé comme un frère par Silvio Proto, Massimo Bruno dispose, dans sa boîte à outils, de toutes les qualités demandées par la maison mauve (technique, sens du but, mentalité) tandis que Mehdi Tarfi reste sans doute intrinsèquement le plus grand talent des Espoirs.

Seule ombre au tableau, les deux joueurs devraient tomber à leur poste sur des concurrents de poids. Derrière, les Verboom, Vervoort et Godeau pourraient au contraire profiter des places libérées par les absences de Juhasz, Kouyate et Lukaku. Bruno Godeau semble d’ailleurs le plus proche d’une place (temporaire) de titulaire.

Les tontons flingués

Chavarría, Diandy, Aoulad et Badibanga resteront donc à la maison. À en croire John van den Brom, ces peines seront pourtant infligées avec sursis: “nous ne tirons pas un trait sur ceux qui restent ici”.

Il n’empêche : les quelques joueurs recalés doivent doucement commencer à se ronger les sangs. Eux aussi laissés à Neerpede, Ronald Vargas et Jordan Lukaku ne doivent par contre pas s’inquiéter. Une fois de retour de blessure, les deux joueurs retrouveront le groupe des joueurs cadres sans sourciller.

Eux aussi blessés, Seck, Bouhna et Sterckx perdent par contre une belle occasion de se montrer. Trop hésitant lors des premiers matchs de préparation, le défenseur sénégalais devrait d’ailleurs rapidement rejoindre Chavarría, Diandy et Badibanga sur la liste des joueurs à vendre ou à prêter.

En réalité, seul Zigui Badibanga pourrait encore être rappelé après le stage. Très proche du joueur: “je le connais bien du championnat néerlandais”), John van den Brom aurait, selon certains, voulu lui donner une leçon en le laissant à la maison. Le temps de laisser le joueur se retaper moralement après des derniers mois chahutés.

© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner