Grande lessive en vue au Mambourg

Manu Salvé Publié le - Mis à jour le

Charleroi

Suite aux arrivées, il va falloir écrémer au Mambourg. Mehdi Bayat s’en occupe

CHARLEROI Après de longues semaines d’inertie sur le front du mercato, le Sporting avait entamé ses achats en accueillant le défenseur palestinien Jarun. Depuis, le médian bolivien Arze, l’attaquant costaricien Escoe et le défenseur congolais N’Ganga l’ont imité. Et l’arrivée attendue de Biebauw (voir par ailleurs) ne sera sans doute pas synonyme de fin des emplettes… À tout le moins, le secteur offensif zébré est encore à renforcer !

Mais avec tout ça, il faut penser à faire dans l’élagage. Ce mardi, Mehdi Bayat a consacré une bonne partie de sa journée à cette fin : “Désormais, on n’a plus le choix, c’est une obligation. Je cherche donc des solutions pour des garçons… dont vous trouverez sans doute les noms facilement !”

De retour de Virton et tous deux blessés, Lazitch et Keita feront-ils encore longtemps partie du noyau ? Le premier a en tout cas l’avantage, d’un point de vue réglementaire, d’être belge. Chez les gardiens, on suppose que Mandanda et Baguette se disputeront le poste de substitut de Biebauw, Faidherbe, rappelé chez les grands depuis le départ de Coqu, retournant simplement à ses études.

En défense, avec l’arrivée de N’Ganga, ça sent mauvais pour Vergerolle, voire pour Satli et/ou Ohayon. Au milieu, Bopp est limité mais son courage plaît apparemment à Ferrera. Jusqu’à quand ? Pedro ne devrait pour sa part pas davantage avoir droit de cité qu’en D2. Devant, le problème ne se pose pas puisque Gnohéré et Escoe sont actuellement seuls candidats à jouer.

Quoi qu’il advienne, la liste officielle de 25 joueurs, qui doit contenir un minimum de 8 Belges ou assimilés, peut être modifiée à loisir jusqu’à la fin du mercato.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner