Mouscron regoûte à la Division 1

T. VdB. Publié le - Mis à jour le

Mouscron Péruwelz

Orphelins de l’Excelsior, les Mouscronnois vibrent désormais pour le RMP

MOUSCRON Le Royal Mouscron-Péruwelz est ce club né il y a deux ans des cendres de l’Excelsior Mouscron et de l’équipe du RRC Péruwelz alors en D3 mais descendant en promotion suite à une erreur administrative. Pour sa première saison, le RMP, coaché par Philippe Saint-Jean, avait réussi l’exploit de rejoindre directement la D3 après un passage obligé via le tour final suite à la perte du championnat sur le fil face à Ath.

Le RMP a trouvé avec le Losc voisin un partenaire privilégié. Si les accords entre les deux entités restent secrets, on sait qu’ils ont pu déboucher sur l’arrivée de certains joueurs : Cédric Betremieux l’an passé (mais ce dernier a déjà quitté le Canonnier) mais plus important, et plus impressionnant certainement, cette saison ce sont des pointures comme Stéphane Pichot (ex-PSG, Lille) ou encore Stijn Meert (ex-Zulte Waregem) qui évoluent désormais sous la vareuse rouge et bleu du club.

Le fait de devoir évoluer face à une D1 en seizième de finale de la Coupe, le RMP le doit à un joli parcours pendant lequel il a éliminé pas moins de deux formations de D2 : Tirlemont et Heist. Le RMP se verrait bien passer un tour, mais Philippe Saint-Jean ne se fait pas trop d’illusions.

“Je ne pense vraiment pas que le Beerschot va faire tourner son équipe. La Coupe de Belgique est importante pour les formations moins huppées de D1. Il suffit que Bruges, Anderlecht ou le Standard soient éliminés pour que cela ouvre le tableau pour les autres clubs. Le Beerschot est une très belle équipe mais pas pour tenir sur la durée comme lors d’un championnat complet. Par contre, en Coupe, ce sera du costaud.”

C’est la force offensive du Beerschot qui impressionne.

“Ils se permettent de laisser un Custovic sur le banc parce qu’ils possèdent des MacDonald, Losada, Guillaume ou encore Sidibe. Cela nous promet de passer une belle soirée.”

Philippe Saint-Jean en profite pour pousser aussi un petit coup de gueule sur le déroulement cette Coupe de Belgique.

“Tout est fait pour favoriser les clubs de D1. Je ne pourrai pas aligner un Pichot qui a pris deux cartes jaunes lors des tours précédents. Non seulement nous serons moins frais, mais, en plus, nous sommes sanctionnés par ce genre de décisions.”

Le manager du RMP, Philippe Corselis, entrevoit la soirée plus positivement.

“Nous avons aussi de l’expérience dans notre groupe avec des Guilmot, Meert ou encore Provoost. De toute façon, nous jouons toutes les rencontres pour gagner.”



© La Dernière Heure 2011
Publicité clickBoxBanner