Charleroi - Standard: les antécédents déclencheurs

J.-F.P Publié le - Mis à jour le

Standard

Ce que les vieux supporters des Zèbres n’ont pas oublié…

CHARLEROI Un match entre le Sporting hennuyer et le Standard ne relève pas d’un clasico. D’ailleurs, les clubs carolo et liégeois ne sont pas rivaux dans la mesure où ils ne jouent pas vraiment dans la même cour. C’est que le premier ne s’appuie sur aucun palmarès et le second comptabilise huit titres nationaux ainsi que six Coupes.

Mais une telle confrontation recèle un caractère particulier et attise les passions. Non seulement il s’agit de deux clubs wallons d’une grande longévité et d’une présence majoritaire de leur histoire en D1 mais il existe des antécédents qui ont nourri un certain antagonisme.

Sur le plan purement footballistique, au moins deux matches restent dans les esprits, avec chaque fois une fortune néfaste à Charleroi, qui restent en travers de la gorge des plus anciens supporters des Zèbres.

En 1969, le Sporting, qui avait remporté le match aller au Mambourg, s’est imposé comme seul rival du grand Standard dans la course au titre. Sous l’effet d’un arbitrage contestable de Franz Geluk, les Carolos s’inclinèrent injustement à Sclessin lors de la manche sans doute décisive.

En 1993, c’est Alphonse Costantin qui décida grandement du succès liégeois en finale de la Coupe de Belgique.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner