Le Standard remet Mogi Bayat à sa place : "Une attitude désobligeante et déloyale"

Publié le - Mis à jour le

Standard

A Sclessin, on n'apprécie guère la façon dont l'agent de joueurs gère le dossier Cyriac


LIEGE Parlant au nom de Cyriac, Mogi Bayat a déclaré au Nieuwsblad que son poulain trouvait le noyau "un peu juste" pour jouer le titre. "Il est inquiet", a expliqué l'ancien directeur général de Charleroi, qui en a été viré par son oncle Abbas. Cette sortie est-elle sans rapport avec l'intérêt que l'on prêt à Anderlecht pour Cyriac ?

Ce lundi, le Standard a en tout cas réagi via le communiqué que voici : "Le Standard de Liège a pris connaissance des déclarations de Mogi BAYAT relatées dans la presse de ce 25 juin.

Il est incompréhensible de la part d’un agent de joueurs entretenant des relations étroites avec le Standard de Liège, qui s’est vu fortement impliqué ces derniers temps dans des dossiers de joueurs entrants et qui de sa propre initiative propose ses services à notre club, de véhiculer des propos qui ne correspondent en rien à la réalité des ambitions du Standard de Liège telles qu’elles ont été formulées à plusieurs reprises par notre Direction.

Le Standard de Liège a accédé aux efforts demandés par Mogi BAYAT dans le dossier du joueur CYRIAC notamment. Un contrat de longue durée (jusque 2016) a été signé, témoignant de la confiance réciproque entre les parties.

En raison de ces éléments, notre club considère l’attitude désobligeante de Mogi BAYAT comme tout à fait déloyale."

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner