Mujangi Bia: "Espérons que Genk jouera le coup à Gand"

Kevin Sauvage Publié le - Mis à jour le

Standard

Geoffrey Mujangi Bia n’attend pas de cadeau de la part des Anderlechtois

LIEGE Titulaire face à Gand, Geoffrey Mujangi Bia a délivré l’assist pour Serge Gakpé sur le but victorieux. Il s’agit là de son seul fait d’armes jusqu’à présent dans des playoffs 1 au cours desquels il n’est apparu qu’à trois reprises comme titulaire. À 90 minutes du terme de ces PO1 , l’heure est au bilan.

“À Gand, je revenais de blessure et je me sentais bien physiquement mais vu le résultat à Gand et un coup de fatigue, j’ai été mis de côté avant de revenir à Genk où j’ai été freiné par cette fatigue musculaire. Je dois donc dire que le bilan des playoffs n’est pas bon en ce qui me concerne.”

La saison du médian de 22 ans a, malheureusement pour lui, été rythmée par les nombreuses blessures.

“Je suis un joueur qui a besoin de plus de prévention que les autres. J’ai une certaine fragilité mais je fais beaucoup de prévention depuis que je suis ici, à savoir de l’isocinétisme et du renforcement musculaire. Mais je tiens à souligner que par rapport à la saison précédente, j’ai joué bien plus de matchs. À l’avenir, j’aimerais évidemment jouer plus de matches.”

Jeudi soir , les Standardmen ont été chahutés par leurs fans, mécontents de leur prestation et du bilan de la saison. Une attitude qui a touché Geoffrey Mujangi Bia.

“C’est dommage. Les fans attendent de nous des résultats, OK. Mais ils doivent savoir qu’on se donne toujours à fond et qu’on mouille le maillot malgré ce que certains pensent. Après une défaite, on est toujours très déçu. On peut comprendre les fans mais il doit y avoir un respect mutuel.”

Lorsqu’on lui demande s’il trouve que les fans ont manqué de respect envers les joueurs, le médian confirme : “Oui.”

L’ancien carolo tente également d’expliquer, en partie, les contre-performances liégeoises en playoffs 1.

“Même si on ne peut pas tout mettre sur le compte de la malchance, on a perdu des matches qui se sont joués sur des détails alors que nous étions déforcés. Les fans doivent donc comprendre qu’il y a eu des facteurs qui ont contribué à ce que nous soyons défavorisés. Le but n’est pas de leur en vouloir car on a besoin d’eux mais j’espère que ça n’arrivera plus à l’avenir.”

Demain soir, Geoffrey Mujangi Bia, tout comme son coach, ne s’attend pas à recevoir de cadeau de la part d’Anderlecht, malgré le titre déjà acquis.

“On n’en a pas besoin. On espère juste par contre que Genk jouera le coup à Gand.”

Subtilement, le médian offensif adressait un message aux Limbourgeois.

“Si je dois les motiver ? Oui je connais des gens à Genk mais ce n’est pas à moi de faire ça. Ce sont des professionnels et ils savent que tous les matches sont importants.”



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner