Ron Jans, pas du genre à se laisser faire

Rédaction en ligne Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Standard

Très peu connu du public belge, le nouveau coach du Standard devra faire ses preuves dans notre championnat


LIEGE Après dix ans au plus haut niveau de l'Eredivisie, Ron Jans devra reprendre à zéro en Jupiler League, et y faire ses preuves. De son côté, le public belge, et surtout liégeois, tente de se faire une idée de la personnalité du coach.

Si Roland Duchâtelet assure qu'il s'agit d'un entraîneur offensif, c'est surtout sa mentalité en dehors du terrain qui remplit les discussions au lendemain de sa nomination. Deux vidéos (voir liens ci-contre) ont ainsi retenu notre attention.

La première date de l'époque où Jans était encore à Groningen. Il avait alors eu deux altercations avec Louis Van Gaal, entraîneur de l'AZ. La première en 2006 et la seconde la saison suivante, en 2007. Extraits choisis :

- Van Gaal : "leur seul tir cadré a fait but. En tant qu'entraîneur je ne m'en vanterais pas, mais bon, cet entraîneur (Jans, ndlr) ne sait pas se taire."

- Ron Jans : "arrogant, moi ? Ce n'est pas ce qu'on dit de moi habituellement. Je veux rester modeste, mais pas humble."

La saison suivante, ce petit échange musclé était toujours dans les mémoires et ce sont de vraies attaques que se lançaient les deux coaches après un nouveau match serré :

- Van Gaal : "je suis déçu d'avoir fait 1-1, on pouvait l'emporter."

- Jans : "je ne trouve pas, ce nul est logique. J'espère qu'on ne se tirera plus de balle dans le pied à l'avenir. Nous avons eu les plus grosses occasions, mais je dois faire attention à ce que je dis."

- Van Gaal : "c'est ce que je ferais à votre place [...] T'es fort dans l'énumération des occasions."

- Jans : "et toi dans le mépris des collègues"

- Van Gaal : "il n'y a pas de mépris, uniquement des faits."

- Jans : "ce sont tes faits, pas les miens. Mais j'ai pris la résolution de ne pas réagir."

- Van Gaal : "c'est pourtant ce que tu es en train de faire."

- Jans : "Désolé mais je préfère être au dessus de ça."


Un mauvais geste envers les arbitres

Une année plus tard, Ron Jans se distinguait moins délicatement puisqu'il s'était rendu coupable d'un doigt d'honneur adressé aux arbitres, lors d'un match contre Heerenveen, son futur club. Sa réputation de gentleman avait été écorchée mais il n'avait reçu ni amende, ni suspension mais une simple réprimande.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner