Standard : des rumeurs non confirmées

Rédaction en ligne Publié le - Mis à jour le

Standard

Une citation prétendait qu’une des raisons du licenciement de Pierre François était la rétrocession de commissions payées lors de transferts

LIEGE Dans notre édition du 8 juin 2012, dans l’article intitulé « Les dessous du départ de Pierre François » nous avons publié une citation d’une de nos sources. Cette citation prétendait qu’une des raisons du licenciement de Pierre François était la rétrocession de commissions payées lors de transferts. Nous tenons à préciser que nous n’avons pas la preuve matérielle de ce qui a été avancé. Le reste de l’article donne une autre version des faits et décrédibilise d'ailleurs cette version.

Il faut donc prendre cette déclaration pour la valeur qu’elle a, c'est-à-dire celle d’une rumeur lancée par des gens qui peuvent avoir de bonnes ou de mauvaises raisons de le faire.

La rédaction de la Dernière Heure/ les Sports s’excuse si ce passage dans cette article a pu causer du tort à Pierre François ou au Standard de Liège.

Le Standard de Liège a apporté trop de joies et d’émotions au football belge pour que sa réputation, celle de ses dirigeants ou ex dirigeants soit ternie par des rumeurs non confirmées.

La Dernière Heure/ Les Sports souhaite une excellente saison 2012-2013 au Standard de Liège.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner