L’avenir de l’Alliance en péril ?

Fabian Dubuis Publié le - Mis à jour le

Eupen

Depuis lundi, Ingo Klein est retenu en détention préventive par les autorités allemandes

EUPEN C’est un séisme de magnitude maximum qui a secoué le Kehrweg, hier dans la journée. En effet, la justice allemande reproche au Kaizer de l’Alliance, Ingo Klein, d’être lié à une vaste fraude financière de l’ordre d’une centaine de millions d’euros.

Selon le Parquet de Düsseldorf et son Procureur général, Ralf Möllmann, près de 4.000 clients auraient été victimes de détournement dans le cadre d’investissements auprès de l’entreprise new-yorkaise BCI (Business Capitol Investors). Les enquêteurs, qui ont investigué le marché dans plusieurs pays au même moment (Allemagne, Lituanie, Espagne, Suisse et Canada), sont persuadés d’avoir découvert un réseau mondial d’escroquerie financière.

Jusqu’à présent, Ingo Klein nie tous les faits qui lui sont reprochés. Mais cette situation a de quoi interpeller car le responsable sportif des germanophones a toujours vou- lu garder secret les investisseurs qui sont derrière lui. Tout au plus, précisait-il laconiquement, dans notre édition du 28 septembre dernier “des personnes que j’ai connues et avec qui j’avais gardé des contacts du temps où je travaillais dans le monde de la finance”...

Quant au niveau du sportif, la consigne imposée est de ne pas s’exprimer. Bref, les dirigeants du Kehrweg tentent de minimiser l’inquiétude engendrée par la situation. Mais jusqu’à quand ? L’Alliance version germanique serait-elle, déjà, en train de vaciller ?



© La Dernière Heure 2011
Publicité clickBoxBanner