Le Losc est désormais actionnaire majoritaire à 51 % !

T. VdB. Publié le - Mis à jour le

Mouscron Peruwelz

C’est l’une des conséquences du titre de Mouscron-Péruwelz

MOUSCRON-PÉRUWELZ C’était prévu dans la convention signée dans le courant de la saison : le Losc devient actionnaire majoritaire du RMP à hauteur de 51 %.

“Mais il ne faut pas croire que les Français viennent chez nous en despotes” , se veut rassurant Philippe Corselis, le manager du club. “Ils ont une méthodologie qui a évidemment fait ses preuves de l’autre côté de la frontière mais surtout, ils savent aussi que Mouscron a ses propres caractéristiques.”

Le LOSC était déjà bien présent depuis la saison passée. C’est lui qui est à la base des arrivées de Pichot ou encore de Custovic. “Pour ce qui est de la saison prochaine, nous savons ce que nous voulons. Nous avons des réunions régulièrement avec Philippe Saint-Jean et François Vitali, le directeur du recrutement du Losc. Nous avons examiné le noyau et nous allons rencontrer nos joueurs dans la quinzaine.”

Si Lille vient à Mouscron, ce n’est pas pour que le club végète en division 2. “Ce qui serait bien, c’est d’arriver en division 1 dans les trois ans. Nous sommes ambitieux. D’ailleurs, je pense que dès la saison prochaine, nous devons viser une place dans les cinq premiers du classement général et pourquoi pas accrocher une place pour le tour final.”

C’est dans cet otique que le Losc est un atout pour le RMP. “Si, au mois de janvier, on constate qu’il ne nous manque pas grand-chose pour être encore plus ambitieux, on pourra peut-être faire l’effort qu’il faut. La D2 est un mouroir et il ne faudra pas laisser passer une occasion de pouvoir en sortir...”

Mais avant tout cela, le RMP veut savourer le titre. “La fête est prévue lors de la rencontre face à Tournai. Nous avons convié nos jeunes ainsi que ceux de Tournai. Une quarantaine d’anciens de l’ Excel assisteront aussi à la rencontre.”



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner