Football

Un responsable policier sera jugé pour la mort de 95 personnes après une bousculade en 1989 au stade d'Hillsborough, à Sheffield, dans le nord de l'Angleterre, a décidé vendredi un juge britannique.

Le drame était survenu lors de la demi-finale de la Coupe d'Angleterre, opposant Liverpool et Nottingham Forest. Le commissaire David Duckenfield, 73 ans, chargé du dispositif de sécurité à l'époque des faits, sera jugé pour homicide involontaire par grave négligence de 95 d'entre eux. Il n'a pas été poursuivi pour la 96e victime, Anthony Bland, la loi de l'époque empêchant de le poursuivre car le supporter est décédé de ses blessures quatre ans après les faits.

Le 15 avril 1989, au coup d'envoi du match, un mouvement de foule avait précipité des supporters de Liverpool contre les grilles métalliques qui entouraient la pelouse, provoquant des centaines de blessés et la mort de 96 personnes (94 personnes ce jour-là, et deux autres plus tard).

La police avait été critiquée pour ne pas avoir fermé un tunnel d'accès aux supporters, ne pas avoir contrôlé l'arrivée en masse du public et avoir réagi avec lenteur.

Le Crown Prosecution Service (CPS), service chargé des poursuites judiciaires en Angleterre, avait demandé la levée d'une décision de 2000 empêchant David Duckenfield d'être jugé. Le juge Peter Openshaw, du tribunal de Preston, dans le nord-ouest de l'Angleterre, a suivi sa requête vendredi. Le procès de David Duckenfield est prévu en septembre au tribunal de Preston.