Football

Le crédit d’un entraîneur peut se construire sur base de quatre ingrédients principaux : le passé en tant que joueur, le CV d’entraîneur, la qualité du jeu prôné et, plus importants que tout le reste, les résultats.

En arrivant à Anderlecht l’an dernier, René Weiler n’avait aucun des trois premiers ingrédients. Il a réussi à se forger son crédit sur unique base des résultats - c’est tout son mérite.

Un édito signé Benoît Delhauteur.