Champions League

Gianluigi Buffon, qui a annoncé jeudi qu'il quitterait la Juventus Turin en fin de saison, a déclaré qu'il regrettait d'avoir "offensé" l'arbitre du match Real Madrid-Juventus, qu'il avait accusé d'avoir "un sac-poubelle à la place du coeur".

"Je regrette ce que j'ai exprimé en dehors du terrain et je suis vraiment désolé parce qu'en 23 ans de Ligue des champions, je n'ai jamais été exclu ni suspendu et que je pense avoir eu une conduite sportive avec tout le monde", a déclaré Buffon.

"Après quelques jours, j'ai regretté d'avoir offensé l'arbitre. C'est un être humain qui fait un très dur métier. Si je l'avais rencontré deux jours après, je l'aurais embrassé et je lui aurais fait des excuses, tout en confirmant ce que je pense, à savoir qu'il aurait pu y aller plus doucement", a-t-il ajouté.

Le 11 avril, alors que la Juve menait 3-0 dans le temps additionnel et se dirigeait donc vers la prolongation, l'arbitre avait sifflé un penalty en faveur du Real pour un contact entre Benatia et Vasquez.

Buffon avait été exclu pour protestation et Ronaldo avait transformé le penalty, qualifiant ainsi le Real pour les demi-finales (3-1).

"Cet arbitre n'a pas de coeur. Il a un sac poubelle à la place du coeur. Si tu n'as pas de personnalité et de courage, tu vas en tribunes regarder le match avec ta femme et un Sprite", avait déclaré ensuite le gardien italien sur la chaîne italienne Mediaset Premium.

La semaine dernière, l'UEFA a annoncé avoir ouvert une procédure disciplinaire à l'encontre de Buffon, en raison du "carton rouge direct" reçu et de "sa conduite".

Le cas sera traité le 31 mai et une possible sanction pourrait avoir un impact sur la suite de la carrière de Buffon, qui a expliqué jeudi réfléchir à la possibilité de continuer à jouer dans un autre club.