C1

Trois matches, trois défaites en Ligue des Champions pour Anderlecht, qui s'est incliné mercredi au Stade Constant Vanden Stock face au Paris Saint-Germain (0-4). Kylian Mbappé (3e), Edinson Cavani (44e), Neymar (66e) et Angel Di Maria (88e) ont signé cette victoire.

Les Sangermanois (9 points) restent leaders du groupe B devant le Bayern Munich (6), vainqueur 3-0 du Celtic (3). Anderlecht attend son premier point.

La rencontre a commencé par un coup de marteau sur la tête pour Anderlecht, qui a pourtant initié un gros pressing. Cavani a appelé le ballon sur la droite et l'a sorti dans l'axe pour Marco Verratti. L'Italien l'a glissé sur la droite de la surface à Mbappé pour l'ouverture du score (3e, 0-1).

S'ils avaient du mal à suivre, les Mauves mettaient beaucoup d'intensité dans les duels. Henry Onyekuru a profité de sa pointe de vitesse pour devancer Marquinhos (9e) et déposer Dani Alves (13e) mais les deux fois, le Nigérian s'est heurté à un Alphonse Areola vigilant. Le gardien parisien s'est encore illustré sur une frappe de Lukasz Teodorczyk (16e).

Anderlecht a alors tenté de monopoliser le ballon mais sur une passe en retrait complètement manquée de Leander Dendoncker, Mbappé s'est retrouvé seul face à Matz Sels. Le gardien a dévié le ballon et sur la récupération, Neymar a tiré à côté (24e). Le PSG a reculé dans le jeu avec Verratti et Neymar qui, gênés par le pressing des Bruxellois, prenaient beaucoup de risques devant leur rectangle. Mais sur un contre, Neymar a obligé Sels à boxer le ballon bien suivi par Mbappé, qui a servi Cavani au second poteau (44e, 0-2).

A la reprise, on a retrouvé le même trio en action mais cette fois, Cavani a expédié le ballon sur la transversale (49e). Les Sangermanois ont poursuivi leur show avec notamment un coup du foulard de Mbappé et les Anderlechtois ont perdu le nord. Et sur coup franc, Neymar les a assommés encore un peu plus (66e, 0-3).


Le coach parisien a alors sorti Cavani et Verratti pour Angel Di Marie et Giovani Lo Celso (75e). Le rythme du match a nettement baissé. Les Anderlechtois ont alors profité du fait que les visiteurs géraient leur confortable avance pour se montrer. Mais une reprise d'Onyekuru a frappé la transversale (79e). Di Maria, lui, n'a pas manqué l'occasion d'alourdir la marque (88e, 0-4).


Anderlecht se rendra à Paris le 31 octobre dans le cadre de la quatrième journée.

Vanhaezebrouck: "Je félicite mes joueurs"

Hein Vanhaezebrouck a déclaré après la défaite au micro de RTL qu'il avait apprécié la performance de son équipe. "Nous avons réalise une très bonne 1e mi-temps. Je félicite mes joueurs pour ce début de match. En très peu de temps, ils ont déjà montré pas mal de belles choses. C'est vraiment dommage que ce but tombe en tout début de rencontre. Après, on a continué à jouer. Nous avions plus de possesion qu'eux ! Nous nous sommes procurés 3 ou 4 grosses occasions et nous aurions dû marquer un but pour égaliser. A partir du 0-2, on a senti que c'était compliqué et que l'équipe avait pris un coup sur la tête Au retour des vestiaires, le PSG a simplement géré son avance..

Unai Emery : "Je suis content"

"Je suis content. Nous sommes contents. Je suis très satisfait des performances individuelles mais il y a des progrès à faire au niveau collectif. Dans ce genre de match, ce qui est important, c'est d'améliorer les détails. En première période, ce n'était pas parfait au niveau de la maîtrise du match. Nous avons parfois été surpris en contre-attaque. Mais en deuxième période, nous avons trouvé un meilleur équilibre. Il y avait de la discipline tactique. C'est mon travail de donner cet équilibre à l'équipe. Le match a très bien débuté avec ce but dès la 3e minute. Mais ensuite, pendant un instant, nous avons perdu le fil. Anderlecht a joué avec beaucoup d'intensité, parfois avec agressivité: nous sommes habitués. Nous savons qu'il n'y aura aucun match facile cette saison".

bnl/ama


REVIVRE NOTRE DIRECT COMMENTE