C1 Communiqué par le quotidien The Guardian, et basé sur une étude de Granote Sports, le nombre de penalty en Ligue des champions a fortement augmenté depuis les dix dernières années.

Le constat est embarrassant. Au total, 53 penaltys ont été sifflés lors de la dernière édition de la Ligue des champions remportée par les hommes de Zinédine Zidane. Alors que dix ans plus tôt, lors de l'édition 2006-2007, les arbitres de la coupe aux grandes oreilles n'avaient accordé que 17 penaltys. Donc trois fois moins. 

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette augmentation incroyable :

Tout d'abord, la présence des arbitres de surface depuis 2010, semble y jouer pour beaucoup. En effet, certaines fautes n'étaient pas perçues par les arbitres lorsque personne ne se trouvait au abords du grand rectangle. Cet arbitre peut désormais signaler des accrochages et influencer l'arbitre principal dans ses décisions.

De plus, l'écart de niveau entre les équipes qui disputent la Ligue des champions n'aide pas non plus. Les grands d'Europe se procurent donc de plus en plus d'occasions face aux petites équipes et, à force de pousser, finissent par marquer beaucoup et à provoquer plus de fautes dans la zone de vérité.