C1 Même si les temps, les budgets, les ambitions ont évolué, se prendre un 0-4 contre des stars qui ont quasiment joué en marchant et se dire satisfait, cela situe malheureusement le niveau de notre championnat dans une Ligue des Champions où nous sommes (à peine) tolérés. Et encore pas trop longtemps avant que les "vraies" équipes ne se retrouvent entre elles.

Une humeur signée Jean-Marc Ghéraille.