Champions League

Le Club de Bruges est assuré d'empocher au moins 15,25 millions d'euros lors de la prochaine saison de Ligue des Champions.

Chacun des 32 clubs qualifiés pour la phase de groupes de la prochaine Champions League recevra en effet une prime de participation correspondant à ce montant, a annoncé mardi l'UEFA.

En plus de cette somme garantie, chaque victoire en phase de poule rapportera 2,7 millions et chaque match nul 900.000 euros. Des primes de 9,5 millions, 10,5 millions et 12 millions seront ensuite versées pour les qualifications en huitièmes, quarts et demies. Une place en finale rapportera 15 millions supplémentaires alors que le vainqueur empochera 4 millions en plus que son dauphin. Des sommes astronomiques auxquelles s'ajouteront également les parts de marché des retransmissions TV.

Qualifié pour le 3e tour préliminaire, le Standard sera assuré d'encaisser 5 millions d'euros s'il accède au barrage. En cas d'élimination, les Rouches seront reversés en Europa League et récolteront les 2,92 millions promis aux 48 participants à la phase de poules dans laquelle figure aussi Anderlecht. Un 'prize money' qu'ambitionnent également Gand et Genk, respectivement qualifiés pour le 3e et 2e tour préliminaire de la compétition.

En Europa League, chaque victoire en phase de poules rapportera 570.000 euros et chaque match nul 190.000. Bénéficiaires de plusieurs primes pour leur progression dans le tournoi, les deux clubs finalistes toucheront 4,5 millions d'euros avec 4 millions supplémentaires à la clé pour le vainqueur.

À noter que "les recettes commerciales brutes de la Ligue des Champions 2018-19, de l'Europa League 2018-19 et de la Super Coupe de l'UEFA 2018 sont estimées à environ 3,25 milliards d'euros", pouvait-on lire dans le communiqué de l'UEFA. "Le montant total disponible pour distribution aux clubs participants en 2018/19 s'élève à 2,55 milliards d'euros" dont 2,04 milliards pour la Ligue des Champions et 510 millions pour l'Europa League.