C1

Le maire de Liverpool, Joe Anderson, a dit vendredi avoir échoué à trouver une solution permettant à des fans de Liverpool d'assister à la finale de la Ligue des champions à Kiev, après l'annulation de leurs vols, une situation décevante pour le capitaine de l'équipe.

"Mon équipe et moi-même avons travaillé d'arrache-pied au cours des dernières 48 heures pour tenter de soutenir les fans de Liverpool dont les vols pour la finale de la Ligue des champions à Kiev ont été annulés", a explqué M. Anderson dans un communiqué.

Un millier de supporters des Reds devraient ainsi manquer la finale contre le Real Madrid après l'annulation de trois vols à destination de la capitale ukrainienne par l'opérateur Worldchoice Sports, par manque de créneaux d'atterrissage.

Avec son homologue de Kiev, Vitali Klitschko, le maire de Liverpool a dit avoir pu négocier "de nouveaux créneaux d'atterrissage" et contacter un opérateur disposé à fournir un avion de remplacement "via les Etats-Unis".

"Toutefois, cet opérateur nous a depuis informés que, malgré tous ses efforts, il n'était pas capable de répondre aux normes légales en termes de repos de l'équipage dans la période donnée, a-t-il précisé. Nous devons maintenant accepter le fait que certains fans ayant des billets ne pourront être présents au match."

"L'UEFA et les compagnies impliquées devront se justifier", a ajouté le maire, se disant "extrêmement déçu et frustré par cette vraie pagaille".

Le capitaine de Liverpool, Jordan Henderson, a également fait part de sa déception, lors d'une conférence de presse tenue avant l'aveu d'échec de l'élu.

"C'est difficile pour eux désormais de tenter de se retourner, on est déçu pour ceux qui ne vont pas pouvoir venir voir la finale", a-t-il dit.

De son côté, Liverpool a fait savoir que les supporters ayant acheté un billet par l'intermédiaire du club, et dont le vol a été annulé, seraient remboursés.

Un peu plus tôt, le directeur général de Liverpool Peter Moore avait mis en doute les capacités de la ville de Kiev - pourtant hôte de la finale de l'Euro-2012 - d'organiser la finale de Ligue des champions.

"Ils n'ont ni les infrastructures aéroportuaires ni la capacité hôtelière pour accueillir un événement de cette ampleur et il n'y pas de grande ville à proximité de celle-ci", a-t-il déclaré au journal Liverpool Echo, alors que plus de 16.000 fans des Reds sont attendus au stade olympique de Kiev pour la finale samedi.