C1

Invincible Zinédine Zidane! Avec son entraîneur français sur le banc, le Real Madrid a enchaîné mercredi contre le Borussia Dortmund (2-2) un 34e match sans défaite toutes compétitions confondues, égalant la meilleure série d'invincibilité de l'histoire du club, vieille d'un quart de siècle.

Au stade Santiago-Bernabeu, le nul contre le club allemand a permis à Zidane d'égaler le record du technicien néerlandais Leo Beenhakker, invaincu pendant 34 rencontres officielles consécutives en 1988-1989.

Ce résultat, qui permet à Dortmund d'établir un nouveau record de buts inscrits en phase de poules (21 buts), a condamné le Real à terminer à la 2e place de son groupe.

Mais quoi qu'il en soit, la performance de l'équipe de Zidane est majuscule: le Real est invaincu depuis plus de huit mois, depuis une défaite 2-0 à Wolfsburg en quarts de finale aller de C1, effacée quelques jours plus tard par une victoire renversante 3-0.

"(Cette série) veut dire que le travail continue à être bien fait, que ce que font les joueurs, ils le font bien", s'était réjoui mardi le jeune entraîneur français (44 ans), tout en regardant déjà plus loin.

"L'objectif est en fin de saison, c'est d'essayer de gagner les titres en jeu et pour ça il faut essayer de gagner le plus de matches possibles. C'est ce qu'on est en train de faire", avait-il ajouté.

Cinquantième pour Zidane

La marche suivante sera de dépasser les 39 rencontres sans défaite du Barça de Luis Enrique (2015-2016), record espagnol, voire l'incroyable série de la Juventus Turin d'Antonio Conte, 43 matches en 2011-2012.

Par un hasard du calendrier, Zidane fêtait mercredi son 50e match sur le banc de l'équipe première depuis sa nomination en janvier dernier.

Et son bilan est éloquent: seulement deux défaites, et déjà deux trophées en poche, la Ligue des champions et la Supercoupe d'Europe... en attendant le Mondial des clubs, que le Real disputera dans les prochains jours au Japon (8-18 décembre).

Les joueurs madrilènes, eux, sont conquis par la méthode de "ZZ", comme l'a souligné le capitaine Sergio Ramos mardi.

"C'est la magie de +Zizou+", a lancé le défenseur espagnol en conférence de presse, ajoutant que l'équipe était "à mort avec lui".

"Depuis qu'il est arrivé (en janvier), l'atmosphère a changé et le climat est devenu positif. Cela a permis que la dynamique de groupe débouche sur une bonne ambiance de travail, avec une harmonie et une sympathie nouvelles. C'est tout le mérite de +Zizou+ et de sa manière de travailler. Nous sommes tous contents et fiers que ce soit lui qui puisse atteindre ce record", a conclu Ramos.