C2

Le club d'Everton, où évolue le Diable Rouge Kevin Mirallas, a écopé d'une amende de 30.000 euros pour "agressions de joueurs par des supporters", dont un coup contre le gardien lyonnais Anthony Lopes, lors de la réception de l'OL le 19 octobre en Europa League, a annoncé l'UEFA mercredi. 

Lors de la victoire de Lyon sur la pelouse d'Everton (2-1), des échauffourées avaient éclaté peu avant l'heure de jeu, à la suite d'une faute grossière du défenseur des "Toffees" Ashley Williams.

Parmi les spectateurs s'étant mêlés à l'altercation, l'un d'eux avait réussi à atteindre le gardien lyonnais, tout en portant un enfant dans les bras. Le club anglais avait assuré qu'il allait prononcer une interdiction de stade après ces incidents.

Les instances disciplinaires de l'UEFA ont par ailleurs annoncé une amende de 18.000 euros contre le CSKA Moscou pour envahissement de terrain, usage de fumigènes et jets d'objets et l'ouverture d'une enquête contre le Spartak Moscou pour des fumigènes.

Mardi, l'UEFA avait déjà infligé une série d'amendes à l'APOEL Nicosie (51.000 euros), l'Olympiakos (60.000 euros) et au Borussia Dortmund (15.000 euros) pour ce type d'incidents dans des rencontres de compétitions européennes.