C2

Zulte Waregem veut montrer de quoi il est capable sur la scène européenne. Le Essevee aura l'opportunité de le faire ce jeudi lors du premier match de poules de l'Europa League face à l'OGC Nice (21h05).

"Nous sommes prêts et nous voulons gagner sinon cela ne servirait à rien d'être là", a déclaré le coach Francky Dury en conférence de presse ce mercredi.

"Nous devrons jouer à cent pour cent lors de chaque rencontre. Sur le papier, Nice est favori pour ce match mais si on ne joue pas pour la victoire, on part déjà avec un handicap. Nice est une bonne équipe et je connais son coach Lucien Favre, dont j'aime le style. C'est une équipe bien équilibrée, explosive et très rapide. Elle manque peut-être un peu de puissance", a analysé le coach de Zulte Waregem.

Pas question de subir le jeu niçois pour Dury, qui veut continuer à jouer comme à son habitude. "Nous voulons montrer que nous avons nos idées et notre propre identité. Nous étions dans le pot 3 et savions que nous allions affronter des adversaires solides. Nous voulons profiter des matches à domicile pour prendre quelques points et montrer que nous avons le niveau de l'Europa League. Et puis nous devons suivre l'exemple des autres équipes belges qui ont réalisé de beaux parcours en Europe ces dernières années."

Francky Dury devra également être attentif à bien gérer les énergies de son équipe qui devra jouer quatre matches en douze jours. "Nous avons un noyau large et n'avons pas de blessé. On a travaillé dur l'an dernier pour avoir une place en play-off et avancer en Coupe afin de jouer l'Europe. On ne doit donc pas se plaindre d'avoir un calendrier plus rempli à cause de l'Europa League", a poursuivi le coach du Essevee, bien heureux d'accueillir Nice au stade Arc-en-ciel (NDLR: le stade satisfait désormais les critères UEFA).

Le capitaine de l'équipe Davy De fauw était également présent en conférence de presse et est impatient d'aborder la 4e campagne européenne de sa carrière. "Nous avons vu beaucoup d'images de Nice. Ils sont calmes dans la construction de l'action et ont quelques joueurs fantastiques. C'est très chouette d'aborder cette aventure avec beaucoup de jeunes joueurs qui jouent en Europe pour la première fois."


Nice ne veut pas assumer un rôle de favori avant d'affronter Zulte

Si l'entraîneur des Aiglons, Lucien Favre, s'est montré confiant en conférence de presse, il refuse cependant d'endosser le rôle de favori dans cette rencontre. "A ce niveau là, il n'existe pas de favori", a fait savoir le Suisse mercredi.

"Un match d'Europa League atteint toujours un certain niveau", a déclaré l'entraîneur de l'OGC Nice. "Il n'existe pas de match facile sur la scène européenne. Nous voulons évidemment donner le meilleur de nous-mêmes afin de réaliser notre objectif qui est de nous qualifier pour la phase suivante".

Malgré leur onzième place actuelle en Ligue 1, les Niçois se sont remis sur de bons rails grâce à leur succès convaincant 4-0 face à Monaco le week-end dernier. "Après cette victoire, tout le monde a voulu nous mettre dans la peau du favori, mais après notre défaite face à Amiens la semaine avant, on me disait le contraire", a ajouté le coach helvète. "Il est vrai que nous sommes plus solides qu'il y a quelques semaines".

Lucien Favre connaît les qualités de son adversaire belge. "Nous avons regardé tous leurs matchs de championnat. Ils ont énormément de qualités offensives et athlétiques. C'est une équipe qui n'hésite pas à aller vers l'avant et qui reste forte défensivement", a conclu Lucien Favre.