Europa League

La qualification du Racing Genk pour la phase de poules de l'Europa League n'a jamais été mise en danger ce jeudi à Brondby au Danemark.

Vainqueurs 5-2 à l'aller, les Limbourgeois ont à nouveau montré leur supériorité en s'imposant 2-4 lors de ce barrage retour.

L'équipe de Philippe Clément a rapidement mis les choses au clair dans cette rencontre et a pris l'avantage sur une frappe à distance de Ruslan Malinovsky (15e). Dieumerci Ndongala a enfoncé le clou peu après la demi-heure d'une frappe puissante au premier poteau après un beau travail de Leandro Trossard (33e).

Brondby a alors bombé le torse pour sauver son honneur et revenir au score. Wilczek d'abord (34e) et Larsson ensuite (58e) ont permis aux Danois de faire 2-2. Réveillé par ce sursaut d'orgueil, Genk a refait surface dans cette rencontre et inscrit deux nouveaux buts grâce à un coup de tête de Sébastien Dewaest (66e) et une accélération balle au pied de Mbwana Samata (87e).

La dernière participation des Limbourgeois à l'Europa League remonte à la saison 2016-2017. À l'époque, ils étaient parvenus à se hisser en quarts de finale avant de s'incliner contre le Celta Vigo.

Le tirage au sort de la phase de poules est prévu vendredi à Monaco.

Battue à Bordeaux, La Gantoise dit adieu à l'Europe

La Gantoise s'est inclinée 2-0 face à Bordeaux jeudi au stade Matmut Atlantique en barrage retour de l'Europa League. Une défaite synonyme d'élimination pour les Buffalo's qui n'accèdent donc pas à la phase de poules contrairement à Genk qui s'est défait des Danois de Brondby plus tôt dans la soirée.

Auteurs d'un bon match aller mais incapables de concrétiser (0-0), les Gantois arrivaient en France avec de l'ambition. Ils ont toutefois été refroidis rapidement avec un but Bordelais après dix minutes de jeu seulement. Kamano perçait alors la défense de Gand en plein axe sur un bel assist de l'ancien de Zulte Waregem Lukas Lerager.

Une douche froide pour l'équipe d'Yves Vanderhaeghe qui pouvait cependant se permettre de ne pas céder à la panique. Une égalisation aurait en effet offert la qualification aux Buffalo's.

Gand a donc essayé, timidement, de revenir au score et à notamment fait le forcing en début de deuxième période. Bordeaux, qui a changé quatre joueurs par rapport au match aller, s'est défendu avec discipline et a attendu le bon moment pour mordre en contre. L'occasion s'est présentée à la 64e minute quand Plastun a accroché nettement Kalu dans le rectangle. Jimmy Briand ne s'est pas fait prier pour transformer le penalty et faire 2-0. Un écart que La Gantoise ne résorbera plus.