Europa League Le cercle des entraîneurs suspendus pour une finale de Coupe d'Europe doit être très fermé. Pourtant, Simeone en fait partie. Il est peut-être même le seul. L'Altético ne pourra pas compter sur sa présence en bord de terrain.

Personne ne conçoit l'actuel Atlético Madrid sans son entraîneur mythique, Diego Simeone. Pourtant, ce soir, les Colchoneros devront composer sans leur entraîneur, suspendu pour insultes envers l'arbitre lors de la demi-finale contre Arsenal. Malgré l'appel du club espagnol, Simeone reste suspendu et prendra donc place en tribunes ce soir.

Comment compte-t-il faire passer son message depuis les tribunes?

C'est bien entendu son entraîneur adjoint, German Burgos, qui va le seconder: "Je suis proche de German. Nous avons la même vision du football. Tout ce qui lui passe par la tête passe sans doute par la mienne. J'ai une entière confiance en German", a déclaré Simeone mardi en conférence de presse.

Mais si Burgos pense comme Simeone, il n'agit pas comme lui sur la touche et n'a pas la même personnalité, le même charisme. 

Simeone fait plus que de conseiller ses joueurs, les replacer ou les encourager. Il les transcende. Les joueurs ne sentiront pas cette présence ce soir, au Parc OL.

Elie Baup, consultant pour BeinSport, voit cette absence comme un avantage pour l'Olympique de Marseille: "Pour l'avoir suivi, il est hyperactif. Il est toujours dans les ordres. Ses joueurs ont pris l'habitude de l'avoir comme ça. Sa manière de coacher, d'être toujours dans le match, cela amène une présence pour l'équipe. Il y a un lien qui s'établit dans cette forme de management avec les joueurs. L'Atlético est habitué à faire avec lui et c'est un manque de ne pas l'avoir. Son attitude fait partie de la vie de l'équipe"confie-t-il à Eurosport. 

Les joueurs traduisent sur le terrain toute la ferveur, la hargne dont fait preuve Diego Simeone en bord de pelouse. 

Enfin, Simeone fait toujours pression sur le corps arbitral: "Cette manière d'être à un impact sur l'arbitrage. Il est tout le temps en train de réclamer". Sans doute, son comportement influence les arbitres. 

Son absence se fera sans doute remarquer et ressentir même si l'Atlético Madrid ne reste pas moins le grandissime favori à la victoire finale.