Championnats étrangers

Le Bayern Munich, vainqueur des six dernières éditions de la Bundesliga, s'est installé provisoirement samedi en tête du classement avec une victoire 3-0 en déplacement à Stuttgart, dès la deuxième journée.

Avec six points et une meilleure différence de buts, le champion en titre devance Wolfsburg, seule autre équipe à deux victoires. Dortmund et quatre autres clubs suivent avec quatre points.

En théorie, le Hertha Berlin peut encore s'emparer dimanche de la première place, mais il lui faudra pour cela s'imposer par trois buts d'écart au moins sur la pelouse de Schalke.

Leon Goretzka (37e) et l'inévitable Robert Lewandowski (62e) ont marqué les premiers pour le Rekordmeister, deux buts de même facture: à la limite de la surface dans l'axe, ils ont placé des tirs imparables.

Thomas Müller, servi en pleine course par une talonnade de Lewandowski, a alourdi l'addition en laissant sur place la défense centrale pour venir battre de près le gardien Zieler (76e).

"Je suis un joueur des 30 derniers mètres, et si je reçois de bons ballons je peux montrer mes qualités", a dit Müller. "Notre bonne forme actuelle est une question d'état d'esprit, avec la situation de concurrence dans l'effectif, tout le monde doit donner le meilleur."

Le Bayern a vengé l'humiliation de mai dernier, lorsque Stuttgart était venu gagner 4-1 à l'Allianz Arena lors du dernier match de la saison, alors que les Bavarois étaient déjà sacrés champions pour la sixième saison consécutive.

Pavard fidèle au poste

Dire qu'il n'y a pas eu de match serait faire injure aux partenaires du champion du monde Benjamin Pavard, qui ont produit un match sérieux et n'ont pas grand chose à se reprocher face à une équipe dont la classe individuelle a fait la différence.

Mais le Bayern termine la partie avec 66% de possession de balles 19 tirs au but contre trois, et 12 corners à deux. De quoi raviver la discussion sur le manque de concurrence en Allemagne et sur l'insolente domination du Bayern depuis maintenant plusieurs années.

Pour ce premier déplacement de la saison, l'entraîneur Niko Kovac avait misé sur des valeurs sûres, avec notamment le duo Robben-Ribéry sur les ailes, et la défense central Hummels/Boateng. Corentin Tolisso était sur le banc et n'a joué que les 10 dernières minutes, de même que James (13 minutes).

L'autre champion du monde de la Bundesliga, Benjamin Pavard, était en revanche fidèle au poste en défense centrale à Stuttgart, où il a décidé de rester encore cette saison au moins, en attendant un possible transfert vers Munich.

Dans les autres matches de cette journée, Dortmund a été tenu en échec vendredi soir 0-0 à Hanovre.

Francfort, futur adversaire de Marseille en Ligue Europa, a passé pour sa part une sale après-midi devant son public, et s'est incliné 2-1 contre le Werder Brême, malgré la titularisation du gardien Kevin Trapp, transféré la veille de Paris.

Hoffenheim, qui jouera contre Lyon dans le groupe F de la Ligue des champions, s'est imposé à domicile 3-1 contre Fribourg.