Championnats étrangers Le gardien allemand continue d'alimenter les discussions auprès des supporters de Liverpool, et ce n'est pas son intervention de ce dimanche soir qui va changer la donne.

Décrié depuis son arrivée à Liverpool voici deux saisons, Loris Karius avait été particulièrement vilipendé le 26 mai dernier pour ses deux boulettes en finale de la Ligue des Champions. Si une explication avait été donnée par la suite selon laquelle il aurait souffert d'une commotion cérébrale consécutive à un coup de Sergio Ramos, le portier n'a pas rassuré cet été en préparation, ayant de nouveaux des errements coupables à découvrir dans cette vidéo.



Opposé ce dimanche soir au Borussia Dortmund dans le cadre de l'International Challenge Cup, tournoi amical de pré-saison réunissant les meilleures équipes aux Etats-Unis, Liverpool a pu de nouveau constater qu'il avait bien fait de casser sa tirelire pour recruter Alisson Becker.

Après avoir mené 1-0 grâce à un but de Virgil Van Dijk en première période, les Reds ont laissé couler en seconde période, permettant au BVB de s'imposer 1-3. Sur le dernier but précisément, Karius n'est pas tout blanc, relâchant un ballon, certes tiré à bout portant, qu'il renvoie droit dans les pieds de Larsen qui allait sceller le score.

Critiqué pour cette nouvelle approximation, le gardien allemand a pris la plume sur les réseaux sociaux pour s'expliquer. S'il s'était confondu en excuses après la finale perdue de Ligue des Champions, il a cette fois changé de ton, se montrant bien plus incisif dans une story postée sur son compte Instagram.

"A ceux qui se réjouissent des échecs ou des souffrances des autres, vous me faites pitié. Peu importe ce qui se passe dans votre vie pour avoir tant de colère et de haine, j'espère que ça vous passera et que de bonnes choses vous arriveront".

© D.R.