Championnats étrangers

Découvrez tous les résultats de la Bundesliga.

Marco Reus a marqué le but de la victoire 1-0 de Dortmund dimanche à Mönchengladbach mais son gardien suisse Roman Bürki a fait des miracles pour conserver cet avantage, qui permet au Borussia de prendre provisoirement la deuxième place de la Bundesliga devant Leipzig, qui joue lundi soir.

Devant, le Bayern Munich est hors de portée avec 59 points. Dortmund suit avec 40 points mais Leipzig (38 pts) peut repasser devant en cas de victoire dans le choc de cette 23e journée, lundi, sur le terrain de Francfort (36 pts).

Dortmund semble sorti de son trou noir, avec maintenant quatre victoires consécutives et sept matches sans défaite toutes compétitions confondues.

L'unique but de la rencontre est venu à la 32e minute d'une combinaison entre Mario Götze, André Schürrle et Marco Reus, les trois internationaux allemands enfin réunis sous le maillot jaune et noir.

Dortmund avait recruté Götze et Schürrle à l'été 2016 et attendait beaucoup de ce qui était alors, sur le papier, sans doute le meilleur trio offensif allemand, associé au buteur Pierre-Emerick Aubameyang.

Mais les blessures, maladies, méformes et transfert ont transformé le rêve en cauchemar: en une saison et demie, les trois hommes ont joué ensemble... 25 minutes! Jusqu'à ce dimanche soir, où les deux Allemands, associés à Michy Batshuayi, ont enfin passé 74 minutes ensemble, jusqu'à la sortie de Götze.

"Mon but est beau mais ce n'est pas comme ça que je voulais tirer", a avoué Reus avec le sourire, avant d'ajouter: "Le match a été dur, nous aurions pu être plus efficaces, nous avons encore beaucoup de travail devant nous."

L'équipe de la Ruhr, qui vient de battre l'Atalanta Bergame 3-2 en Europa League, doit surtout ses trois points à Roman Bürki, auteur de 10 parades, décisif sur sa ligne et héroïque dans quelques sorties face aux attaquants adverses.

"Je travaille tous les jours, tout ne réussit pas toujours", a très calmement déclaré le gardien, souvent critiqué cette saison. "Une semaine, tu es le héros. La semaine suivante, tu es l'idiot. L'important, c'est d'avoir gagné, ça va nous donner de la confiance avant le match retour à Bergame".

L'attaquant belge Michy Batshuayi, arrivé de Chelsea en janvier et auteur de cinq buts pour ses trois premiers matches avec Dortmund, est resté muet pour la première fois sous ses nouvelles couleurs.

A Mönchengladbach, après un bon début de saison, rien ne va plus en revanche après cinq défaites en six matches depuis le début des matches retours en janvier. "L'autre" Borussia glisse dans la deuxième partie du tableau, en 10e place avec 31 points.