Championnats étrangers

Dortmund a donné le ton de la saison en Bundesliga en écrasant Leipzig 4-1 dimanche après avoir été mené et prend la tête à la différence de buts devant le Bayern Munich, vainqueur de Hoffenheim 3-1 vendredi lors de la 1re journée.

Mené à domicile après 30 secondes de jeu, le Borussia a brillamment réagi et affiché, sinon ses ambitions, au moins son bel état d'esprit. L'ancien Parisien Jean-Kevin Augustin avait pourtant ouvert le score pour les visiteurs dès la première action du match.

Mais Dortmund, avec une équipe en construction, n'a pas paniqué et a fait preuve de rigueur pour renverser totalement la vapeur en une mi-temps. Dahoud a égalisé d'une tête (21e) avant que Sabitzer ne dévie dans son propre but un coup-franc de Reus (40e). Trois minutes plus tard, le Belge Axel Witsel inscrivait son premier but sous ses nouvelles couleurs, d'une magnifique bicyclette dans la surface.

Leipzig a ensuite été plus consistant en seconde période mais c'est Dortmund qui a enfoncé le clou dans le temps additionnel par Marco Reus (90+1).

Le gardien des Noir et Jaune Roman Bürki a fait le reste, en réussissant plusieurs parades de classe, notamment face à Augustin (28e), Klostermann (50e) et Werner (85e).

"Leipzig était meilleur que nous, surtout au début, a reconnu Lucien Favre, l'ancien coach de Nice désormais sur le banc de Dortmund. Ils étaient plus rapides, meilleurs dans les duels, c'était dangereux. Nous n'avons pas bien défendu, mais nous avons tout de même réagi."

Après un exercice catastrophique l'an dernier, marqué par une crise interne, un changement d'entraîneur en cours de route et la perte de son football, le Borussia Dortmund considère qu'il est en phase de reconstruction. Les dirigeants ont prévenu que celle-ci pourrait durer plus d'une saison.

Favre est arrivé cet été avec la réputation d'un faiseur de miracles, mais doit redonner un style à une équipe qui semblait avoir perdu l'an dernier le goût du jeu et de l'offensive qu'elle porte dans son ADN depuis des années.

Après les départs de plusieurs joueurs clés, dont l'emblématique buteur Aubameyang l'hiver dernier, Dortmund a été actif sur le marché des transferts. La recrue la plus en vue est l'international belge Axel Witsel. Mais la défense centrale a également été totalement renouvelée, avec les arrivées du Français Abdou Diallo (ex-Mayence) et du Suisse Manuel Akanji (ex-Bâle).

On a vu contre Leipzig que les automatismes défensifs restent à parfaire, mais les combinaisons offensives et surtout la mentalité affichées pour ce match inaugural parlent en faveur du travail de Favre.