Championnats étrangers

Le gardien espagnol Iker Casillas (35 ans), capitaine emblématique de la sélection championne du monde 2010, a assuré lundi qu'il n'avait pas renoncé à revenir un jour avec la "Roja" et qu'il restait à la disposition du nouveau sélectionneur Julen Lopetegui.

"Je n'ai pas renoncé à la sélection. Si le sélectionneur m'appelle, je serai ravi d'y aller", a déclaré Casillas lundi lors d'un événement promotionnel à Madrid.

Recordman du nombre de sélections sous le maillot espagnol (167), le portier du FC Porto n'a plus été rappelé depuis l'élimination de la "Seleccion" en huitièmes de finale de l'Euro-2016 contre l'Italie en juin (2-0).

Après sa nomination cet été, Lopetegui a annoncé que le nouveau titulaire du poste serait le jeune David de Gea (26 ans) et il n'a pas convoqué Casillas depuis, sans toutefois fermer complètement la porte à l'ancien gardien du Real Madrid.

"C'est vrai que j'ai fait un pas de côté. (Lopetegui) a choisi De Gea et c'est une bonne décision. Je suis espagnol et je leur souhaite de gagner et de bien faire les choses", a poursuivi celui qui était le capitaine de l'Espagne lors du triplé Euro-Mondial-Euro entre 2008 et 2012

"San Iker" avait laissé son avenir international en suspens cet été après le tournoi européen, qu'il avait vécu sur le banc de touche. Casillas avait notamment nourri les spéculations en postant sur Twitter une vidéo du film "Rambo II" où le héros dit adieu à l'armée.

L'Espagne de Lopetegui est actuellement en tête du groupe G des qualifications pour le Mondial-2018, à égalité avec l'Italie. La "Roja" doit affronter samedi la Macédoine dans ces éliminatoires, avant un match amical mardi 15 novembre contre l'Angleterre à Londres.