Championnats étrangers

La Juventus s'enfuit déjà. Naples a été très sèchement battu dimanche à Gênes par la Sampdoria (3-0) et, après trois journées de Serie A, les Turinois sont les seuls parmi les favoris à avoir fait le plein avec neuf points.

Naples avait commencé son championnat par deux victoires en remontée (2-1 après avoir été mené 1-0 contre la Lazio Rome et 3-2 face à l'AC Milan après avoir compté deux buts de retard) et les optimistes y avaient vu de la force de caractère.

Mais, dimanche, c'est la version pessimiste qui a nettement prévalu: le Naples de Carlo Ancelotti n'est pas prêt et à deux semaines du début de la Ligue des Champions où l'attendent le Paris SG et Liverpool, il a un gros problème défensif à résoudre avec déjà six buts encaissés en trois matches.

A Gênes, c'est dans le secteur offensif qu'Ancelotti a fait des essais, en laissant sur le banc les habituels titulaires Hamsik, Callejon et Mertens.

Le résultat n'a pas été probant et la Sampdoria a très vite pris le match en mains, concrétisant sa domination par un doublé du Français Grégoire Defrel (11e et 32e).

Après une saison difficile et gâchée par des blessures à l'AS Rome, Defrel, un joueur au parcours atypique , qui à 18 ans évoluait encore en... 10e division française, retrouve donc la forme à Gênes.

En deuxième période, c'est l'éternel Fabio Quagliarella (35 ans) qui a éteint chez les Napolitains tout espoir de nouvelle remontée. Il y a mis la manière avec une extraordinaire talonnade de volée pour tromper Ospina (75e).


La Lazio, enfin

Naples reste donc bloqué à six points alors que la Juve, déjà leader, en compte neuf après sa victoire 2-1 samedi à Parme. Et tout ça alors que Cristiano Ronaldo n'a pas encore marqué.

Les autres prétendants au titre ou à la Ligue des Champions sont également décrochés puisque l'AS Rome, battue samedi par l'AC Milan (2-1), et l'Inter Milan, qui a battu Bologne (3-0), n'ont que quatre points.

Dans les autres matches disputés dimanche, la Lazio Rome a ouvert son compteur après deux défaites lors des deux premières journées. Les hommes de Simone Inzaghi se sont imposés 1-0 contre le promu Frosinone grâce à Luis Alberto.

Eliminée jeudi en barrage de la Ligue Europa, l'Atalanta Bergame a poursuivi sa sale semaine avec une défaite 1-0 à domicile face à Cagliari.

La Fiorentina s'est de son côté installée en haut de tableau (4e) malgré un match en retard en battant l'Udinese 1-0, alors que dans un match à rebondissements, Sassuolo a battu le Genoa 5-3.