Championnats étrangers

Les faits remontent à la semaine dernière, et cela ne l'a pas empêché d'être titulaire avec le FC Nantes contre Caen.

L'attaquant malien, passé par le Sporting Charleroi et La Gantoise, a été placé en garde à vue le jeudi 23 août dernier d'après nos confrères de Ouest France. On lui reprocherait des violences faites sur une femme avec un marteau. Le joueur et la victime semblerait se connaître. Ce sont des voisins qui, alertés par des cris, auraient appelé la police.
Le joueur a été libéré vendredi matin. C'est Franck Kita, le fils du président du FC Nantes, qui est venu le chercher au poste de police. Jusqu'à présent, aucune plainte n'a été déposée à son encontre. Il a même été titularisé ce week-end contre le SM Caen (1-1).