Championnats étrangers

La théorie qui veut que le malheur des uns fait le bonheur des autres a souvent régi les relations entre le Real Madrid et le FC Barcelone.

Jusqu’à ce que le départ de Neymar ne fasse brutalement bouger les lignes. Plutôt que de se réjouir de voir le crack brésilien rejoindre le Paris SG, le microcosme madrilène est monté au front. Par crainte de voir son hégémonie continentale perturber par les Français ? Ou faut-il voir dans cet élan inattendu la peur de voir la Liga perdre en compétitivité ? La réponse se situe sans doute entre les deux. Pendant que le Barça doit repenser son animation offensive mais qu’il espère s’être enfin trouvé un latéral droit avec Nelson Semedo (Benfica), le Real a en tout cas vécu un été plus tranquille.

Le départ d’Alvaro Morata n’a fait que quelques vagues. Mais rares sont les clubs à céder un remplaçant à ce prix-là. Après avoir bâti sur la qualité de ses doublures son doublé Liga-Ligue des Champions, Zidane semble déterminé à continuer à rajeunir son effectif. Ou plutôt à le régénérer. Borja Mayoral (20 ans), de retour de prêt, est amené à remplacer numériquement Morata quand Lucas Vazquez et Marco Asensio vont monter en grade. Le tout en attendant peut-être Mbappé. En attirant deux des meilleurs jeunes de Liga, le latéral gauche français Theo Hernandez et le milieu défensif Dani Ceballos, élu meilleur joueur de l’Euro Espoir et qui, à 20 ans, sort de trois saisons avec les clefs du jeu du Betis, le Real, délesté de Pepe et Danilo, fait tout pour se construire une hégémonie que seul Barcelone peut espérer endiguer.

[...]

Ce samedi, gratuit avec la DH, 6e numéro de notre magazine EXTRA Spoort, spécial championnats étrangers

Retour de la Premier League ce week-end, et retour de notre magazine sport du samedi, avec un focus sur les 5 grands championnats européens: la D1 anglaise, et le nouveau grand défi de Romelu Lukaku, mais aussi la Bundesliga, la Liga, la Serie A et la Ligue 1.

Offert: posters de Romelu Lukaku (ManU) et Michy Batshuayi (Chelsea) !