Championnats étrangers

Nouveauté : chaque lundi, partez pour un tour d'Europe du football européen à travers ses faits marquants. Embarquement pour Liverpool et Madrid, avec des escales en France et en Italie.


Le geste : la boulette d’Alisson

Existe-t-il un syndrome des gardiens à Liverpool ? La boulette d’Alisson Becker à Leicester tend à le prouver. Avant son arrivée en Angleterre, le portier brésilien avait prévenu qu’il “ne changerait pas son style de jeu” fait notamment de prise de risque au pied.

Ce but casquette encaissé après un dribble totalement raté sur Kelechi Iheanacho passeur décisif pour Rachid Ghezzal. “Je vais apprendre de mon erreur” , a reconnu le gardien. “On savait que cela allait arriver”, a avoué Jurgen Klopp alors que sa recrue avait déjà frôlé le pire la semaine d’avant.



Le joueur : les deux faces de Kylian Mbappé

Côté pile, un nouveau but, son 4e déjà, inscrit sur un enchaînement exceptionnel dans sa vitesse de réalisation avec un contrôle suivi d’une frappe qui a terminé sa course dans la lucarne du but nîmois.


Côté face, cette exclusion pour avoir réagi à une nouvelle faute commise sur lui.


“Si c’était à refaire, je le referais” , a clamé le prodige : “je m’excuserai auprès du club mais je ne peux pas tolérer ce geste. La même où il y a intention de jouer le ballon, pas de problème, mais il n’avait aucune intention de le jouer”.


Le but du week-end : Quagliarella, à vous rendre baba

Dans un contexte émotionnel chargé pour ce premier match à domicile depuis l’effondrement du pont Morandi, la Sampdoria a régalé contre Naples, balayé 3-0. Et Fabio Quagliarella, s’est régalé avec une inspiration divine en seconde période pour inscrire le troisième et dernier but des siens d’une talonade aérienne qui a laissé sans réaction David Ospina. Une sucrerie délicieuse.



L’équipe : le sans-faute de Watford

Il y a Liverpool. Logique. Il y a Chelsea. Un peu plus surprenant. Mais le club des formations ayant remporté 4 matches sur 4 en Premier League compte un autre membre : Watford. En battant Tottenham au terme d’un vrai combat, les coéquipiers d’un très bon Christian Kabasele dont l’absence chez les Diables reste mystérieuse ont validé encore un peu plus leur excellent début de saison. Qui rime pour eux avec sensation.


Le match : Monaco – Marseille 2-3, un sommet renversant

Le premier gros choc de la saison en Ligue 1 a tenu toutes ses promesses. Avec des buts, des renversements de situation et à l’arrivée, un héros nommé Valère Germain qui n’a pas bronché quand il a arraché la victoire pour les Marseillais face à son club formateur. L’OM a été plombé par son champion du Monde de défenseur Adil Rami, auteur de deux grosses erreurs, mais a été réveillé par l’entrée de son champion du Monde d’attaquant Florian Thauvin. Suffisant pour balayer les Monégasques emmenés par un bon Youri Tielemans, auteur du premier but de sa carrière en Ligue 1.



La phrase :

“Marquer 40 buts par saison dans ce championnat est loin d’être facile”

De Massimiliano Allegri qui a tenu à défendre Cristiano Ronaldo, toujours muet après trois journées de Serie A. Ce qui n’a pas empêché la Juventus de s’imposer à trois reprises…


Le chiffre : 4

Après son doublé contre Gérone, Karim Benzema a récidivé face à Leganes pour porter son compteur à 4 réalisations en 4 journées. Un total qu’il avait atteint l’an passé après Benzema au soir de la 25e journée. “Mais ce n’est pas moi qui l’ai transformé en buteur”, a souri Julen Lopetegui tout heureux du renouveau du Français qui assume ses responsabilités après s’être mis au service de Cristiano Ronaldo.