Championnats étrangers

Le Legia Varsovie, tenant du titre depuis 2016, a été sacré pour la treizième fois de son histoire champion de Pologne de curieuse façon dimanche à l'issue de la 7e et dernière journée des playoffs de l'Ekstraklasa. 

La fédération lui a en en effet offert les 3 points d'une victoire par forfait, 0-3, à Lech Poznan, dont les supporters ont lancé des fumigènes sur le terrain avant d'envahir la pelouse.

L'arbitre Daniel Stefanski a arrêté le match après l'envahissement du terrain à la 77e minute. La fédération a prononcé la sanction du forfait dans la foulée. Cela dit le Legia menait 0-2 grâce à des buts signés Domagoj Antolic (9e) et Michal Kucharczyk (69e), lorsque les incidents ont éclaté.

Il a fallu l'intervention de deux cents policiers pour rétablir l'ordre dans le stade.

Le Legia qui est qualifié pour le premier tour préliminaire de la Ligue des Champions empoche le titre avec 70 points devant Jagiellonia Bialystok (67).

Lech Poznan qui a annoncé sa détermination à ne pas faire appel, risque d'autres (lourdes) sanctions suite à ces troubles dans son stade

Il termine le championnat à la troisième place, qualificative pour le premier tour préliminaire de l'Europa League.

Le Legia Varsovie avait déjà été champion de Pologne en 1955, 1956, 1969, 1970, 1994, 1995, 2002, 2006, 2013, 2014, 2016 et 2017.

Il était 3e derrière Lech Poznan et Jagiellonia Bialystok à l'isssue des 30 journées de la saison régulière.