Championnats étrangers

Timothy Castagne a marqué le premier des trois buts de son équipe de l'Atalanta Bergame lors du partage sur la pelouse de l'AS Rome (3-3), lundi pour le compte du dernier match de la 2e journée de Serie A.

ITALIE

Castagne buteur dans un match fou contre la Roma

Après l'ouverture du score signée Javier Pastore sur une subtile Madjer dès la 2e minute, l'Atalanta a regagné les vestiaires avec une avance de deux buts grâce notamment au latéral belge. En effet, Castagne a poussé le cuir dans les filets adverses, à l'affut d'un envoi de Zapata repoussé par le poteau romain (1-1, 19e). Un doublé d'Emiliano Rigoni (22e et 38e) permettait ensuite aux Bergamasques de prendre le large.

Mais les Romains sont revenus au score grâce à des buts d'Alessandro Florenzi (2-3, 60e) et de Kostas Manolas (3-3, 82e). En toute fin de match, Castagne s'est une nouvelle fois illustré. L'ancien joueur de Genk a été l'auteur d'un retour salvateur et décisif sur Justin Kluivert, qui partait seul au but alors qu'il ne restait qu'une poignée de secondes à jouer. Arrivé à Bergame en juillet 2017, Castagne a inscrit son 2e but pour l'Atalanta, le premier en championnat.

Au classement, l'Atalanta est 4e avec 4 points, à égalité avec son hôte du jour.

ANGLETERRE

Manchester United largement battu par Tottenham sur son terrain

Avec Romelu Lukaku puis Marouane Fellaini, monté à l'heure de jeu, Manchester United s'est lourdement incliné (0-3) devant Tottenham et ses trois Belges, lundi lors du dernier match de la 3e journée de Premier League.

Après une défaite à Brighton la semaine dernière, les Red Devils de José Mourinho n'avaient déjà plus le droit à l'erreur lundi contres les Spurs où Jan Vertonghen, Mousa Dembélé et Toby Alderweireld ont tous joué l'intégralité de la rencontre.

C'est d'ailleurs MU qui, grâce à 'Big Rom', s'est créé la première occasion de la partie. Profitant d'une mauvaise passe en retrait, Lukaku a dribblé Hugo Lloris mais, excentré, le Diable Rouge n'est pas parvenu, en bout de course et dans un angle réduit, à cadrer son tir. Malgré une domination stérile, la phalange mancunienne ne parvenait pas à tromper la vigilance de l'arrière-garde londonienne et de son axe entièrement noir-jaune-rouge.

Peu après le repos, l'équipe de Mauricio Pochettino a plié la rencontre en 133 secondes, le temps pour Harry Kane, d'une tête sur corner (50e), et Lucas Moura, à la réception d'une passe en retrait de Christian Eriksen (52e), de plier la rencontre.

Sur une rapide contre-attaque, l'attaquant, brésilien arrivé cet été en provenance du Paris Saint-Germain, a pris Chris Smalling de vitesse avant de tromper David de Gea et ainsi plonger Old Trafford dans le silence (0-3, 84e).

Si Tottenham continue son sans faute, en tête du championnat avec Liverpool, Chelsea et Watford, MU pointe lui à une piètre 13e place avec 3 petits points. C'est la plus large défaite à domicile de la carrière de José Mourinho.