Championnats étrangers

L’attribution des droits TV de la Ligue 1 pour la période 2020-2024 s’est faite pour un montant record de 1,153 milliard d’euros par an. Et le grand perdant s’appelle Canal +. Mais la chaîne privée pourrait rebondir.

Un montant record (+59,7 % par rapport à 2016-20) et un acquéreur inattendu. Voilà comment résumer l’attribution des droits TV de la Ligue 1 pour la période 2020-2024. C’est le groupe Mediapro qui s’est accaparé la plus grosse part du gâteau (les meilleures affiches) au nez et à la barbe de Canal +, qui les retransmettait depuis 1984. Est-ce que cela veut dire que la chaîne cryptée ne diffusera plus les rencontres ? Cela n’est pas certain. Car Mediapro a annoncé son intention de créer "une chaîne thématique de football" avec une programmation ininterrompue 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. 

Une chaîne qui sera proposée à tous les opérateurs de TV Premium émettant en France (dont Canal +, donc). "Des négociations auront lieu", avec Mediapro ,n’a pas caché Charles Biétry, le directeur des sports de Canal +. "Mediapro peut choisir de faire sa propre chaîne entière avec tous ses droits et la proposer à Canal Satellite, à SFR, à BeIn, à ceux qui ont déjà plusieurs canaux (BeIn Sports a déjà acquis les droits du samedi 21h et du dimanche à 17h). Mediapro peut trouver une fréquence et faire seulement sa chaîne. Mediapro peut vendre des matches en clair à C8, TMC ou à W9 et en garder d’autres pour le crypté. Ils peuvent faire ce qu’ils veulent car c’est l’énorme nouveauté de cet appel d’offres. On peut sous-licencier, donc on peut vendre à qui on veut. Il y a deux ans, pour tout le monde, pour négocier avec Mediapro. Ce n’est pas facile. Dans deux ans, le paysage aura totalement changé."

Surtout si Canal + n’en fait plus partie…