Championnats étrangers

L'entraîneur de Chelsea Antonio Conte a jugé risibles vendredi les propos de son attaquant international espagnol Diego Costa, qui avait déclaré être traité comme un "criminel" par le club champion d'Angleterre en titre. 

"C'est génial. Je préfère en rire, c'est génial", a déclaré le technicien italien en conférence de presse, jugeant "drôle" l'interview publiée mardi dans le Daily Mail.

"Je peux vous dire que tous ceux présents à Chelsea savent très bien ce qu'il s'est passé avec Diego", a ajouté Conte.

"Cela ne m'intéresse pas d'en parler plus. Je le répète: pour moi, c'est du passé", a conclu l'entraîneur au sujet de son bouillant attaquant, actuellement au Brésil.

"Notre position est claire. En tant que joueur de Chelsea, nous lui avons dit qu'il devrait revenir à Chelsea. Et nous en sommes restés là", a précisé un porte-parole du club londonien lors de la conférence de presse de Conte.

"Ils veulent que je m'entraîne avec la réserve. Je ne vais pas faire ça. Je ne suis pas un criminel et je ne suis pas dans mon tort", avait expliqué Costa, mardi depuis son domicile de Lagarto (Brésil), ajoutant attendre que Chelsea le libère.

Costa, qui a encore deux années de contrat avec le club londonien, s'était ému en juin d'avoir reçu un message de Conte lui indiquant qu'il ne faisait "pas partie de ses plans".

Le joueur n'a pas caché son souhait de retourner dans son ancien club de l'Atletico Madrid.