Championnats étrangers

L'Atlético est fin prêt pour la finale d'Europa League! Le club madrilène a réussi sa répétition générale à Getafe (1-0) samedi pour la 37e et avant-dernière journée du Championnat d'Espagne, s'assurant pratiquement la deuxième place derrière le champion Barcelone.

Avec un onze proche de celui qui pourrait être aligné contre Marseille d'ici quatre jours, les "Colchoneros" ont pris l'ascendant sur une frappe croisée de Koke, bien décalé par Antoine Griezmann (8e).

Et la meilleure défense de Liga a ensuite fait ce qu'elle fait de mieux: défendre un résultat favorable, avec un penalty de Fayçal Fajr arrêté par l'excellent gardien Jan Oblak (77e).

Ce succès en banlieue de Madrid permet à l'Atlético de confirmer quasi définitivement sa deuxième place (78 pts) derrière le Barça (1er, 90 pts).

Le Real Madrid (3e, 72 pts), opposé au Celta Vigo en soirée, ne peut désormais doubler l'"Atleti" qu'en gagnant ses deux derniers matches, en soignant sa différence de buts générale et en espérant une défaite des "Colchoneros" contre Eibar lors de la dernière journée. Premier critère appliqué en cas d'égalité de points en Liga, la différence de buts particulière (0-0, 1-1) ne tient pas compte des buts inscrits à l'extérieur et ne permet pas de les départager.

Quoi qu'il en soit, c'est le 23e match de Liga cette saison où l'Atlético ne prend pas de but et cela résume bien la solidité de l'équipe de Diego Simeone. Quand elle parvient à marquer, il est très difficile de revenir au score...

Séville en Europa League

Avant la finale contre Marseille, Antoine Griezmann a montré qu'il n'était apparemment pas perturbé par les rumeurs grandissantes autour d'un transfert vers Barcelone. Le Français a débloqué la rencontre d'un joli geste: servi dans la surface, il a pivoté dos au but et décalé Koke, buteur d'un tir croisé dans le petit filet opposé (8e).

Soit sa 9e passe décisive dans cette Liga. Et une dixième aurait pu suivre si Diego Costa, lancé dans l'espace par "Grizi", n'avait pas perdu son face-à-face avec le gardien (26e).

Face à un Getafe qui alignait deux ex-Marseillais, Mathieu Flamini et Loïc Rémy, Simeone a rapidement sorti Griezmann et Costa (62e) pour les ménager. Mais leurs remplaçants n'en ont pas profité puisque Fernando Torres, seul dans la surface, a tiré au-dessus (86e) et Kevin Gameiro a buté sur le portier adverse (89e).

Cela n'a pas eu de conséquences pour l'Atlético grâce au talent d'Oblak, qui a stoppé 7 penalties sur 12 tentatives en quatre ans sous le maillot "rojiblanco" (sans compter les séances de tirs au but). Une donnée à prendre compte pour Marseille...

Cette victoire de l'Atlético samedi a une conséquence directe: elle ruine les derniers espoirs de Getafe de se qualifier pour l'Europa League puisque le Séville FC a fait match nul dans le derby contre le Betis (2-2), avec notamment un but du Français Wissam Ben Yedder.

Séville est donc assuré de la septième place (2e tour préliminaire d'Europa League) tandis que Villarreal et le Betis Séville joueront la phase de groupes. Et tout est désormais plié dans cette Liga, avant une 38e et dernière journée qui sera purement honorifique.