Championnats étrangers

Le PSG, bousculé, a évité le piège à Nîmes (4-2) grâce à Kylian Mbappé, qui a toutefois pris un carton rouge. La 4e journée de L1 a aussi été marquée par la première victoire de Nantes (3-2 à Strasbourg), avec une polémique en vue autour de l'arbitrage vidéo.

 "Si c'est à refaire, je le referai"...

"Si c'est à refaire, je le referai et je m'excuserai." C'est la phrase du jour, et elle signée du joueur du jour: Kylian Mbappé. Il a marqué un but splendide, le 3e des Parisiens, qui débloque la situation pour le PSG qui était neutralisé 2 à 2 et s'impose finalement 4 à 2. Mais, déjà nerveux en première période (un jaune pour un geste anti-sportif) il a récolté un carton rouge dans les arrêts de jeu pour s'être fait justice lui-même sur un tacle de Téji Savanier.

"Je ne peux pas tolérer ce genre de geste, ça n'a rien à faire sur un terrain de foot. Il n'avait aucune intention de jouer le ballon", a insisté le jeune attaquant parisien. C'est le deuxième rouge de sa jeune carrière et il manquera au moins le prochain match de L1 contre Saint-Etienne. Dommage que cela ternisse son match car son but, sur une passe bien sentie de Presnel Kimpembe - une action 100% champions du monde, donc - n'a pas fini de tourner sur les écrans.

Encore du travail avant les Reds

Mais la leçon du match à Nîmes pour Paris est que l'équipe de Thomas Tuchel, qui menait 2 à 0 après des buts de Neymar et Di Maria (un beau corner direct) s'est rendue coupable d'un relâchement défensif qui a permis au promu de revenir à 2-2 avant le déboulé de Mbappé et le dernier but de Cavani.

Ces erreurs parisiennes ont rendu fou furieux Gianluigi Buffon, qui était sur le banc pour donner du temps de jeu à Alphonse Areola en vue de la Ligue des champions ("Gigi" est suspendu pour 3 matches en C1).

"Je suis content du résultat, on a montré, en première mi-temps, de l'engagement et du mental, mais on a aussi connu des difficultés après la pause en se compliquant la dernière demi-heure. Il faut toujours être concentré", a commenté Thomas Tuchel.

Il faudra montrer autre chose en défense dans 17 jours, car il y aura Liverpool en Ligue des champions...

Nantes, VAR et polémique

Nantes a donc gagné son premier match de la saison, 3 à 2 à Strasbourg. C'était essentiel pour le coach nantais Miguel Cardoso dont la situation aurait été encore plus inconfortable dans le cas contraire.

Mais le tournant du match n'a pas fini de faire parler. Quand Nantes marque le but du 2-1, juste avant la pause, les images montrent qu'avant le contre des Canaris, il y avait une action litigieuse qui aurait pu donner un penalty pour... Strasbourg.

On voit d'ailleurs l'arbitre Olivier Thual communiquer avec ses assistants-arbitres préposés à la vidéo et décider de valider le but nantais. Y avait-il penalty pour Strasbourg? Le but nantais aurait-il dû être annulé pour revenir à la faute sur un joueur strasbourgeois? "Pour nous il y avait penalty", a lâché le Strasbourgeois Jonas Martin à la pause sur beIN Sports.

Dans les autres matches, le cauchemar continue pour Guingamp avec une 4e défaite en autant de matches (2-1, à domicile, contre Toulouse). Dijon a été battu par Caen (2-0, avec un 2e but de Claudio Beauvue pour son retour en France) et laisse donc le PSG seul leader. Lille a perdu à Angers (1-0) et Montpellier s'est imposé à Reims (1-0).

Dimanche, il y aura deux événements: un choc Monaco-Marseille et une annonce, puisque Rennes veut présenter une nouvelle recrue, Hatem Ben Arfa, fortement pressenti. Libre après plus d'un an de placard au PSG, il n'était pas concerné par la date butoir de vendredi minuit pour le mercato.