Championnats étrangers

Monaco n'a pas réussi à s'imposer contre Lille (0-0), en raison notamment d'un penalty manqué par son capitaine Radamel Falcao, et laisse filer le Paris SG qui a battu Guingamp grâce à un doublé de son champion du monde Kylian Mbappé (3-1), samedi lors de la 2e journée de Ligue 1.

Mbappé, "pas le temps de glander"

Il a eu le langage moins châtié qu'à l'accoutumée, mais une efficacité toujours diabolique. Kylian Mbappé était très attendu pour son premier match depuis son titre de champion du monde en juillet, et il n'a vraiment pas déçu à Guingamp.

Laissé sur le banc au coup d'envoi, il est entré à la pause alors que le PSG était mené 1-0 et souffrait depuis un but de Nolan Roux (20e). L'entrée de 'Kyky' a redonné de l'allant au champion sortant, qui a égalisé sur un penalty de Neymar (53e) avant que le jeune homme n'inscrive un doublé (82e, 90e) aussi joli que décisif.

Alors qu'une décompression post Coupe du monde pouvait être à craindre, Mbappé a balayé l'hypothèse. "Ma carrière ne fait que commencer et j'ai des objectifs très élevés, que ce soit avec le Paris SG, avec l'équipe de France et au niveau individuel. Donc on n'a pas le temps de rester à glander, comme on dit", a-t-il plaidé sur Canal Plus.

"C'était top d'avoir Kylian", a synthétisé son entraîneur Thomas Tuchel. Le PSG est leader de la L1 samedi soir, en attendant les rencontres de dimanche et notamment le chaud duel de voisins entre Nîmes et Marseille en soirée.

Monaco coince déjà

Contrairement à Lyon, défait 1-0 à Reims vendredi soir, Monaco n'a pas perdu samedi. Mais son entraîneur Leonardo Jardim ne se contentera sans doute pas du nul sans but (0-0) de son équipe à domicile contre Lille.

Bien sûr, l'équation monégasque est toujours la même saison après saison: intégrer des jeunes pour les revendre plus cher qu'ils n'ont été achetés. Mais sous les yeux du sélectionneur champion du monde Didier Deschamps, venu en voisin assister à la rencontre, les joueurs de la Principauté n'ont pas réussi à prendre l'avantage contre Lille.

Un homme pourra s'en vouloir: le capitaine colombien Radamel Falcao, qui a raté un penalty provoqué par le défenseur turc Zeki Çelik (69e). Le gardien lillois Mike Maignan a stoppé sa tentative et confirmé que les penalties étaient décidément sa spécialité.

C'est en tout cas une mauvaise opération pour les Monégasques, qui disputeront ensuite deux rencontres européennes contre Bordeaux en Gironde puis l'Olympique de Marseille à domicile.

Cardoso, c'est zéro

Si le champion du monde 1998 Patrick Vieira a vu avec soulagement son équipe de Nice ramener un point de Caen (1-1), grâce à une égalisation tardive d'Ignatius Ganago (82e), son homologue portugais Miguel Cardoso ne réussit pas le meilleur des débuts à Nantes.

Les Nantais ont peiné face à Dijon (2-0), courant après le score dès la 8e minute et un but de Julio Tavares. Les Canaris, qui avaient perdu en ouverture contre Monaco 3-1, ont eu la maîtrise du ballon mais sans vraiment se montrer dangereux... Et c'est finalement Tavares qui s'est offert un doublé (72e), permettant aux Bourguignons de pointer en deuxième position du classement samedi soir.

Victime de Dijon lors de la première journée, Montpellier s'est pour sa part repris à Amiens, s'imposant grâce à des beaux buts de Florent Mollet (52e) et Ellyes Skhiri (71e, score final 2-1). Tout comme Rennes, longtemps sans inspiration contre Angers jusqu'à un joli numéro de soliste du Sénégalais Ismaila Sarr, buteur de loin (82e, 1-0).