Championnats étrangers Mario Balotelli revient sur son enfance lors de laquelle il a dû faire face à de nombreux actes racistes.

Mario est de retour ! L'attaquant italien a refait son apparition avec l'équipe nationale italienne face à l'Arabie Saoudite en match amical et a fêté ce reotur par un but (2-1).

Mais la fête a été gâchée par une banderole présente en tribunes sur laquelle était inscrit "Mon capitaine a le sang italien."

Dans un livre ("Demoni"), Super Mario est revenu sur les différents actes racistes que l'Italien a dû endurer dans son enfance.

"Une fois j'avais fait mes devoirs, donc ma mère m'a laissé sortir pour jouer au foot. Je demande aux autres pour jouer avec eux mais ils me répondent 'Non pas toi Mario' ! J'insistais d'un 'j'ai fait mes devoirs', mais la réponse ne changeait pas : 'Non tu es noir Mario.' Après ça, je n'ai pas arrêté de pleurer" explique l'attaquant est né à Palerme de parents originaires du Ghana. "J'aurais eu moins de problème si j'étais blanc."

Balotelli raconte aussi une mésaventure qui lui est arrivée durant un stage avec les U21 italiens : "Je discutais quand 2 personnes sur une moto ont commencé à crier 'Négro ! Négro de merde !' Ils se sont rapproché et m'ont lancé une peau de banane. D'ailleurs ils se sont trompés de cible et ont touché la serveuse du bar."

Insulté durant des rencontres en Italie mais aussi en France, l'ancien joueur de Manchester City souhaite voir du changement au sein du monde du football. "Pour que cela change, il faut apprendre à nos fils que l'on est tous égaux. Ça devrait être évident, mais ce n'est pas le cas."