Championnats étrangers

New York City a concédé deux buts lors des quatre premières minutes du derby contre les New York Red Bulls avant de s'incliner 4 à 0 samedi, tandis que le Los Angeles Galaxy a concédé, malgré Zlatan Ibrahimovic, une troisième défaite de suite.

New York City, dirigé par l'ancien international français Patrick Vieira, était déjà mené 1 à 0 après seulement 65 secondes de jeu, quand l'Argentin Alejandro Romero Gamarra, surnommé Kaku, a repris au deuxième poteau le ballon détourné par la gardien de City.

Moins de trois minutes plus tard, les Red Bulls doublaient la mise sur un tir du Français Florian Valot détourné dans son propre but par un défenseur de City.

Touché au moral, proche du KO, New York City subissait et encaissait un 3e but à la 35e minute sur une reprise de la tête de l'Anglais Bradley Wright-Phillips.

De retour des vestiaires, David Villa qui avait marqué les 400e 401e buts de sa carrière dimanche dernier, et ses coéquipiers ont repris leurs esprits, sans toutefois trouver la faille.

Ce sont au contraire les Red Bulls qui ont alourdi le score par Derrick Etienne junior à la 79e minute.

"Il y a beaucoup de frustration, car on ne s'est pas battu et quand on ne se bat pas dans un match de football, on ne peut pas gagner (...) C'est inacceptable de perdre de cette façon, ils étaient plus motivés que nous", a regretté Vieira.

Piètre consolation, son équipe a évité une déroute similaire à celle de mai 2016: les Red Bulls s'étaient alors imposés 7 à 0 sur le terrain de leurs rivaux new-yorkais.

Ibrahimovic passeur

Après cette deuxième défaite de la saison, New York City a rétrogradé à la 2e place de la conférence Est (20 pts), à deux points du nouveau leader, Atlanta, vainqueur à Chicago (2-1).

De son côté, Montréal a stoppé l'hémorragie et s'est imposé à domicile face à New England (4-2), une troisième victoire en neuf matches qui l'a propulsé à la 7e place provisoire de la conférence Est (9 pts).

Il a fallu attendre le temps additionnel de la première période pour que l'équipe entraînée par le Français Rémi Garde ouvre la marque.

Elle a enfoncé le clou au retour des vestiaires, sous la conduite d'Ignacio Piatti, auteur de trois passes décisives et d'un but, avec trois buts en un gros quatre d'heure.

"C'est un bon début de réponse, il faut maintenir cela (...) Il y a encore des axes de progression", a noté Garde.

Le champion en titre Toronto s'est offert sa deuxième victoire de la saison, 3 à 0 face à Philadelphie, mais reste coincé en bas de classement (10e, 7 pts).

Enfin, le Los Angeles Galaxy s'est incliné 3 à 2 à Houston: sa recrue-star Zlatan Ibrahimovic a été impliqué sur les deux buts de son équipe, mais n'a pas marqué.

Revenu deux fois au score, le Galaxy a encaissé le but de la défaite à la 90e minute et se retrouve 7e (10 pts) à dix points du leader, Kansas City.