Championnats étrangers Manchester n’a réalisé qu’un seul gros transfert jusqu’à présent. Celui de Fred.

José Mourinho voit beaucoup de grands noms circuler un peu partout en Europe : Eden Hazard au Real, Willian au Barça ou encore Jérôme Boateng et Miralem Pjanic au PSG. Pire encore, il a vu plusieurs de ses rivaux se renforcer : Liverpool avec Allisson et Fabinho, Manchester City avec Riyad Mahrez ou Chelsea avec Jorginho.

Pendant ce temps, le Special One se ronge les ongles. Il patiente et commence à s’énerver. Car aucun grand nom n’arrive à Manchester United. "La première réalité, c’est qu’il faut accepter que notre niveau n’est pas à la hauteur de celui qu’ont Liverpool ou Chelsea dans leur équipe", a-t-il lancé ce mercredi en marge de la Champions Cup disputée aux États-Unis.

Et lorsque ses demandes ne sont pas suivies, José Mourinho a pour habitude de mettre la pression publiquement sur ses dirigeants. "Nous avons besoin de réaliser quelques transferts et conserver nos stars si nous voulons lutter pour le titre" , poursuit-il. "J’aimerais avoir deux joueurs supplémentaires. Mais ce que je veux, c’est une chose et ce qui va se passer, c’est autre chose."

Deux recrues sont donc espérées par le coach mancunien qui reste grandement sur sa faim dans ce mercato estival. Avec les arrivées du milieu de terrain brésilien Fred (55 millions d’euros) et de l’arrière droit portugais Diogo Dalot (22 millions), Manchester United n’a même dépensé la moitié du total de l’été 2017 (168 millions). Que dire alors, à côté des montants que les Red Devils avaient déboursé durant le mercato 2016, juste après l’arrivée de Mourinho aux commandes (185 millions) ?

Après ce coup de gueule lancé, les dirigeants mancuniens risquent de devoir se plier aux volontés du tacticien portugais. Une shortlist de plusieurs noms circule : l’ailier croate Ante Rebic (Francfort), le défenseur anglais Harry Maguire (Leicester City) ou encore le médian espagnol Thiago Alcantara (Bayern).

José Mourinho pourrait aussi faire ses emplettes dans ses anciens clubs. Le nom de Toni Kroos (Real Madrid) revient avec insistance, tout comme celui de son coéquipier Matteo Kovacic, qui souhaite quitter les Merengues. Enfin, la piste Willian (Chelsea) est également explorée. Le Portugais souhaite en effet recruter un ailier pour pallier le probable départ d’Anthony Martial pour lequel... Chelsea s’est positionné.

De leur côté, Marouane Fellaini et Romelu Lukaku observent tout ça de loin, eux qui terminent leurs petites vacances avant de rejoindre le groupe en préparation.