Championnats étrangers

L'attaquant brésilien du PSG Neymar est arrivé vendredi soir à l'hôpital de Belo Horizonte où il sera opéré du pied droit samedi matin, avant d'entamer une longue rééducation pour revenir à temps pour le Mondial.

Le joueur le plus cher de l'histoire du football a rejoint en jet privé à l'aéroport de cette ville du sud-est du Brésil, avant de sortir d'un hangar à bord d'un convoi de trois voitures.

À son arrivée à l'hôpital Mater Dei, son véhicule a regagné directement le parking, sans s'arrêter devant les nombreuses caméras présentes sur place.

Neymar a droit à une suite spéciale, avec des espaces permettant d'accueillir les 15 personnes qui doivent l'accompagner.

Un photographe de l'AFP a eu accès à une suite similaire, un vaste espace avec des fauteuils et canapés de cuir près du lit et des murs au ton marron foncé.

Toutes les précautions ont été prises pour qu'aucune information ne fuite à l'extérieur: les employés de l'hôpital ont reçu un message leur interdisant d'utiliser leur téléphone mobile à proximité du joueur.

À titre exceptionnel, les membres du personnel soignant n'auront accès qu'aux dossiers médicaux des patients qu'ils soignent directement et ils n'auront pas le droit de se rendre dans les étages où ils ne sont pas affectés ce jour-là.

L'objectif est d'éviter le couac de 2014, quand Neymar avait été filmé sur une civière par une infirmière dans un hôpital de Fortaleza (nord-est), après la blessure au dos en quarts de finale de la Coupe du monde qui l'avait privé du reste de la compétition.

Quatre ans plus tard, il est engagé dans une course contre la montre pour revenir au top pour le Mondial en Russie.

Comme Ronaldo en 2002

Jeudi matin, Rodrigo Lasmar, le médecin de la Seleção qui sera chargé de l'opération samedi, a affirmé que le temps de récupération pour sa "fracture du cinquième métatarsien" pouvait aller de "deux mois et demi à trois mois".

Ce qui laisserait à Neymar un mois dans le meilleur des cas, une quinzaine de jours au pire, pour retrouver la forme avant le premier match du Brésil en Coupe du monde, le 17 juin, contre la Suisse.

"Neymar a la capacité de revenir de se rétablir assez vite parce qu'il est jeune et c'est un athlète de haut niveau. Il se blesse assez peu, mais quand ça arrive, ce sont souvent des blessures sérieuses", explique à l'AFPTV José Luiz Runco, ancien médecin de la Seleçao, qui l'a soigné avec le docteur Lasmar après sa blessure au dos de 2014.

En 2002, ils avaient réussi à remettre sur pied Ronaldo, qui revenait d'une grave blessure au genou et a fini par être le grand artisan de cinquième titre mondial remporté par la Seleçao.

Pour le docteur Runco, les deux cas sont différents, notamment en raison de la nature de la blessure. Mais il voit tout de même un point commun: "comme il s'agit d'une Coupe du monde, les joueurs sont prêts à tous les sacrifices pour être rétablis à temps".

Cristiano Nunes, préparateur physique de l'Internacional, club de première division brésilienne, estime que Neymar "aura suffisamment de temps" pour arriver en pleine forme en Russie.

"Il pourrait même arriver plus frais que d'autres, quand on sait à quel point la fin de saison européenne est éprouvante, non seulement sur le plan physique, mais aussi sur le plan émotionnel", souligne-t-il.

Avec sa petite amie

Avant de se rendre à Belo Horizonte pour son opération, Neymar s'est autorisé une petite escale en bord de mer.

À peine arrivé à Rio de Janeiro jeudi matin, il est reparti directement en jet privé vers sa résidence secondaire de Mangaratiba, station balnéaire à une centaine de kilomètres de là.

Il y a retrouvé sa petite amie, l'actrice de télénovela Bruna Marquezine. Vendredi, le joueur a publié sur Instagram une photo où elle apparaît dans ses bras, en train de l'embrasser sur son fauteuil roulant, avec comme message: "J'emmène ma chérie faire un tour dans mon nouveau bolide".

Après avoir profité de ces brefs moments d'intimité, il devait arriver dans la soirée à Belo Horizonte, où il tombait des trombes d'eau toute la journée.