Championnats étrangers

L'ailier français Ousmane Dembélé, titulaire dimanche avec le FC Barcelone contre la Real Sociedad (1-0), a été victime d'un violent tacle et souffre peut-être d'une "forte entorse", a déclaré son entraîneur Ernesto Valverde, un contretemps malvenu à l'approche du Mondial-2018.

"Il va passer des examens, j'ai la sensation que ce sera une forte entorse mais je ne suis pas médecin", a dit Valverde en conférence de presse.

"Je dis ça parce que sa cheville s'est tordue sur l'action, mais nous verrons. Ma sensation est que ce ne sera rien de plus, seulement une frayeur, et cela aurait pu être beaucoup plus grave", a ajouté le technicien.

A la 42e minute de jeu, Dembélé filait au but lorsque le défenseur Raul Navas, auteur d'un tacle incontrôlé, a fauché la cheville droite de l'attaquant blaugrana, qui est resté au sol, se tordant de douleur. Navas n'a écopé que d'un carton jaune sur cette action.

"Dembouz" a finalement pu se relever et a quitté provisoirement le terrain en boitant. Revenu sur la pelouse, il a disputé la fin de la première période puis les dix premières minutes de la seconde, avant de réclamer le changement et de céder sa place à Denis Suarez.

Il a quitté l'aire de jeu en marchant avant de s'asseoir sur son banc et d'y recevoir une poche de glace à appliquer sur son articulation. Ce problème physique ne l'a néanmoins pas empêché de prendre part aux festivités du titre et à l'hommage au capitaine Andrés Iniesta programmé après le match.

Le jeune ailier (21 ans) a été convoqué jeudi parmi les 23 joueurs français retenus par le sélectionneur Didier Deschamps pour la Coupe du monde en Russie (14 juin-15 juillet).